Les Racing Stewards ne sont pas allés de main morte ce matin. Deux jockeys et un entraîneur ont été sanctionnés après la 28e journée. C’est le jockey malaisien Benedict Woodworth qui a été le plus lourdement pénalisé en prenant huit semaines de suspension assortie de Rs 100 000 d’amende pour sa monte peu convaincante sur Cassido, dernier à 27,50L du vainqueur de la deuxième course, Day Of Reckoning.
Appelé à venir s’expliquer sur sa prestation sur Cassido, considérée par beaucoup de turfistes comme une tactique suicidaire de la part du jockey de l’écurie Foo Kune, Benedict Woodworth a été finalement sanctionné selon le Rule 160 A (a), où les RS lui ont reproché d’avoir fauté par trois fois durant la course et de n’avoir pas pris toutes les mesures possibles pour que sa monture puisse occuper la meilleure place à l’arrivée de ce 1600m.
D’abord aux 1300m, les commissaires de courses reprochent à Woodworth de n’avoir pas « settled behind Ghost Dog who was going better than his horse. » Puis aux 1200m, « he urged his horse instead of seat behind Ghost Dog. » Enfin, aux 1000m, « he kept on urging his mount instead of giving him a breather. »
Woodworth a plaidé coupable, mais a fait appel contre la sévérité de la sanction.
De cette lourde sanction est venue s’ajouter la semaine de suspension et les Rs 30 000 d’amende écopées pour sa monte sur Esteco (23e journée), car l’appel de Woodworth avait été rejeté jeudi dernier.
Un malheur ne venant pas seul chez l’écurie Fooo Kune, son entraîneur, Budheswar Gujadhur, a été trouvé coupable à l’heure d’allouer les montes. En l’occurrence celle de Straight Forward dans l’épreuve principale de samedi dernier, où Cédric Ségéon était titularisé sur ce coursier alors que ni son entourage ni lui n’étaient prévenus. Vijay-Anand Bundhoo avait pris le relais après un double communiqué du MTC à la veille de la journée des courses. Bud Gujadhur en a pris pour Rs 15 000 d’amende en vertu du règlement 213 (3) (f) prejudice to horse racing business.
L’apprenti Reehaze Hoolash, lui, aura à débourser Rs 5 000 pour usage excessif de la cravache alors qu’il était en selle sur Pero Valiente dans la 7e course.