Un double petit tour et puis s’en va. Après quatre premières journées de la présente saison comme jockey n°2 chez l’écurie Foo Kune, puis une titularisation du côté de Hurlywood depuis le 19 avril, Nooresh Juglall quitte le Champ de Mars le mois prochain pour une aventure à Singapour. Il a eu hier confirmation du poste qu’il convoitait et deviendra le tout premier Mauricien à exercer comme Club Jockey sur les hippodromes singapouriens.
Même s’il était engagé fermement par Randhir Pertaub, il laissait toujours entrevoir son désir d’évoluer à Singapour. « C’est maintenant chose faite », nous a confirmé ce matin Nooresh Juglall non sans un brin de fierté. Il a communiqué officiellement la nouvelle de son départ à son entraîneur après le training de ce matin qui s’est déroulé par pluies intermittentes.
« J’ai parlé à Randhir. Il respecte mon choix, mais il m’a demandé de rester jusqu’au Barbé qui sera couru le dimanche 1er juin 2014. Rien n’est encore décidé car tout dépendra de mes démarches administratives. Quoi qu’il en soit, c’est un big step dans ma carrière, après l’expérience sud-africaine et celle du Champ de Mars. Singapour a toujours été mon objectif depuis décembre dernier. Si la porte hong-kongaise s’ouvre par la suite, je ne dirai pas non ».
Juglall, 22 ans et 281 victoires dans son escarcelle, a quitté l’écurie Foo Kune sur un succès (Rulerofmyheart). Il a enchaîné en causant une double sensation coup sur coup avec deux gros outsiders de l’établissement Hurlywood, Arabian Empire (6e journée) et surtout Pierneef (affiché à Rs 4000 et vainqueur à Rs 650) dimanche dernier.
David incertain
La chute collective occasionnée par Chief Mambo et qui avait entraîné la mort du cheval lors de la 6e journée continue par ailleurs de laisser des séquelles. Si Preetam Daby doit observer une longue convalescence, Derreck David se plaint toujours de douleurs et devrait prolonger son indisponibilité samedi prochain après avoir été contraint de déclarer forfait après seulement deux courses samedi dernier. Un troisième jockey impliqué dans l’incident, Rye Joorawon, qui avait lui jeté l’éponge après l’épreuve principale de dimanche dernier, non sans avoir respecté ses engagements la veille, est à l’arrêt en ce début de semaine avec une attelle à la main droite, conséquence de sa chute du 26 avril dernier. Mais le recordman des victoires au Champ de Mars (256) espère être en selle jeudi pour être âpre à l’occasion de la 9e journée ce samedi.
Par ailleurs, quatre barrier-trials ont eu lieu ce matin et ont concerné les coursiers suivants : Dream In Combat (Oogur), Captains Bounty (Robbie Burke) et Bay Of Bengal (Sean Veale) ; Al Romanov (Oogur), Shoddy Nick (Sean Veale) et Mighty Lion (Cédric Ségéon) ; Strike Master (Teddy Maruthamuthee), Fyrkat (Cédric Ségéon) et Brandewyn (Noel Callow) ; Van Der Scaler (Noel Callow) et Beautiful Bhutan (Sunil Bussunt). Pour ce qui concerne Fyrkat, il devra repasser son essai.