L’enquête initiée sur la course de Kapiti Coast, vainqueur de la 7e épreuve de la journée de samedi, comparée à celle de la 5e journée, a débouché sur le fait que les instructions et la monte du cheval le 2 mai dernier « have been of great concern » et que, dorénavant, les concernés « should leave no room for query ».
L’interrogation des Racing Stewards concernait la tactique adoptée sur Kapiti Coast. On se souvient que lors de l’enquête qui avait été ouverte à l’issue de la 5e journée, l’entraîneur Vincent Allet et son jockey Darryl Holland étaient tous deux arrivés à la conclusion que Kapiti Coast ne pouvait être sollicité au départ. « Jockey Holland to jump and settle the gelding at the back of the field » et que « no matter where the horse is drawn, it must be ridden that way ». Alors que cette fois « jockey Holland was told to get the horse into the race and let him roll if there is no pace ».
Vincent Allet et Darryl Holland ont tous deux expliqué qu’il n’y avait aucun changement de tactique, sauf qu’il avait été décidé d’aller vers l’extérieur pour trouver le bon terrain. Ils ont également mis en avant le fait que le cheval portait une citation bit et que le terrain gras peut aussi avoir favori ses desseins. Après plusieurs longues minutes de délibération, aucune sanction n’a été prise à l’encontre de Vincent Allet ou de Darryl Holland.
Par ailleurs, deux barrier trials ont lieu ce matin. L’éventuel représentant de Rousset dans la Duchesse 2015, Everest (Derreck David), a montré de bonnes dispositions en dominant de bout en bout et facilement le premier essai du matin devant Hillbrow (Akash Aucharuz), Francois Bernardus (Darryl Holland) et Roventas (Brandon Lerena). Van Der Scaler a enlevé le second trial fort devant La Foce (Brandon Louis), Mozart’s Giovanni (Naveen Reegah) et Kyudo (Ashik Oogur).