Scotsnog n’a pas déçu. Il a été exact au rendez-vous pour confirmer qu’il était bel et bien le cheval qui avait fait la meilleure impression à l’entraînement. Gilbert Rousset et Brandon Lerena accrochaient le premier quadruple de la saison, dont cent pour cent de réussite, pour prendre largement la tête aux classements des entraîneurs et des jockeys respectivement.
Scotsnog a été assez impressionnant, même s’il est vrai de dire qu’il n’a pas dominé un champ relevé. Ce qu’on a tous retenu chez lui, c’est qu’il n’a pas eu une course de tout repos. Il a trébuché au départ et on aurait même pu craindre le pire pour Brandon Lerena. Ce dernier a pu redresser sa monture pour la diriger à l’extérieur de Ryder Cup, qui avait pris la mesure de Memphis Mafia au départ. Ce dernier s’est contenté de conserver l’avantage de la corde en deuxième position en attendant l’emballage final.
Ryder Cup en tête, certains pouvaient penser qu’il pourrait être tenté à lancer l’épreuve sur des bases élevées pour que Bulsara puisse bien terminer. Mais, force a été de constater que Swapneel Rama a fait le contraire. Il a, à bon escient, essayé de réduire la course à un sprint, d’autant qu’il recevait du poids des chevaux les plus en vue de la course. Les 400m ont été couverts dans le temps très moyen de 27.40s et il n’a pas vraiment accéléré dans la descente, se contentant de conserver des ressources pour la ligne droite finale.
Brandon Lerena a senti le danger et il est resté à proximité du meneur. Il a été le premier à passer à l’offensive. Hillbrow s’est lui aussi mis de la partie et a même pris un léger avantage à 100m de l’arrivée. Toutefois, Brandon Lerena avait conservé une petite marge sous sa manche et Scotsnog a trouvé un second souffle pour faire la différence.
Netflix et Bulsara, en dépit des conditions qui n’ont pas été en leur faveur, ont réalisé une bonne fin course. Par contre, Memphis Mafia a été une grosse déception, mais il n’est pas impossible qu’il ait été desservi par la tactique choisie. Il s’est retrouvé derrière Ryder Cup qui l’a, au final, privé d’un run adéquat dans l’emballage final. Hillbrow sera plus à l’aise quand il ne sera pas opposé aux meilleurs. Everest a été quelque peu part à la place à laquelle on s’attendait vu qu’il n’avait pas fait grosse impression à l’entraînement.