Comment pronostiquer contre Table Bay après ce qu’il a démontré dans le Barbé. Dans un champ de trois chevaux seulement, on ne voit pas comment il pourrait perdre, à moins que la glorieuse incertitude des courses ne vienne jouer les trouble-fête. Cette dernière manche du championnat des 4-ans ne devrait pas échapper à Ramapatee Gujadhur, qui aligne aussi The Great One, alors que le seul opposant est I Travel Light, de Rameshwar Gujadhur.

La distance du jour, 1850m, ne se prête pas particulièrement pour ce genre d’affrontement ou plutôt que les conditions entourant la course va nettement en faveur du cheval le mieux classé au niveau du rating. Certes, on a toujours prôné pour la bonne qualité des chevaux. Un élément qui aide à rehausser le niveau des courses. Mais quand des règles sont établies en catimini et qu’au final un seul en profite, on dira que c’est de la pure partisanerie. Aussi, si certains chevaux pouvaient être de la partie, leurs entraîneurs se sont vite résignés. La raison est que la course est disputée à poids d’âge et que tout le monde se retrouve à la même échelle sans tenir compte de la différence de valeur. Déjà, entre Table Bay et The Great One, on en est à 15 points, ce qui représente 7,5 kg. I Travel Light peut être cité comme le courageux, car il y a 22 points entre lui et le porte-drapeau de la casaque bleu électrique et écharpe rouge, soit 11,5 kg. Or, les trois sont handicapés à 58 kg.

Sur le papier, il n’y a théoriquement pas de course. Cela aurait pu être le contraire si on avait droit à une compression du handicap. Placé au numéro 1 à la corde, Table Bay se contentera sûrement d’une course tranquille, laissant le soin à son compagnon de box, The Great One, de mener les opérations et de veiller à toute tentative du challenger I Travel Light. Les turfistes auront sans doute remarqué un changement au niveau de l’entraînement chez Ramapatee Gujadhur. À bien y voir, la venue de Benoît Espitalier-Noël ne serait pas étrangère à cela. On ne voit plus les chevaux soumis à un travail dur. Tout est maintenant fait méthodiquement pour que le compétiteur conserve tous ses moyens. On voit ainsi The Great One prendre la direction des opérations et imposer un rythme qui découragera I Travel Light de tenter quelque chose dans le parcours. Et si ce dernier insiste, il le paiera à ses dépens, quitte à ce que les deux mordent la poussière.

Quant à l’incertitude des courses où, souvent, c’est quand le champ est plus restreint qu’on assiste à la plus grosse surprise, on devra repasser. Certains viendront dire que Table Bay ne s’est pas imposé sur plus de 1500m en Afrique du Sud et que I Travel Light possède plus de stamina, ce qui est peut-être vrai. Mais Table Bay a gagné sur 1600m après un repos de plusieurs semaines et le parcours du jour va dans la logique de sa progression sur une distance.

En ce qui concerne le championnat des 4-ans, c’est Lee’s Star qui vire en tête avec 10 points devant The Great One (7 points). Si The Great One termine à la 3e place, le titre reviendra à Lee’s Star. Si The Great One sort 2e, il partagera le titre avec Lee’s Star. Par contre, si The Great One l’emporte, il succédera à Hard Day’s Night avec 14 points.