Ryan Wiggins a eu raison de choisir Awesome Adam. Ce cheval lui a permis de ramener sa première victoire 2017 dans une épreuve principale pour le compte de Vincent Allet. Quand Cherish The Charm a pris les devants, on s’est dit que Gilbert Rousset avait une très bonne chance d’enlever la course. Le meneur pouvait aller jusqu’au bout et le tempo imposé était aussi en faveur de Gharbee.
Par contre, le fait d’avoir cédé le commandement ne jouait pas en faveur d’Unbridled Joy, qui avait à composer avec de meilleurs finisseurs dans l’emballage final. Son compagnon de box Seven Fountains n’était pas mal loti, et ce, au même titre que Gharbee. La position de Chinese Gold, cinquième dans le parcours, était intéressante dans le sens où tout était encore possible.
Il semblerait que Netflix n’était pas satisfait du rythme et a tenté quelque chose dans la descente vu que Nishal Teeha avait quelque peu repris sa monture pour tenter de réduire l’allure. Pendant ce temps, Awesome Adam est resté tranquille à la corde, attendant sagement l’emballage final. Cependant, tout restait possible car à l’amorce du dernier virage, on ne pouvait dire avec certitude qui l’emporterait.
Awesome Adam a émergé à mi-ligne droite. Chinese Gold s’est mis de la partie. Le cheval a toutefois versé à l’intérieur et son jockey n’a pu l’assister comme il se devait. Gharbee s’est amené à l’extérieur pour essayer de refaire son retard, mais la monture de Ryan Wiggins était la plus forte. Split The Breeze, pratiquement dernier dans le parcours, a terminé sur une plaisante note pour prendre la troisième place à Chinese Gold.
Pour avoir été en progrès continu, on pense qu’Awesome Adam est capable de s’améliorer davantage. Gharbee a déjà couru trois courses et devrait se reposer quelque peu. Split The Breeze trouve toujours plus fort que lui sur sa route. Chinese Gold pourrait en avoir assez avec la compétition. Unbridled Joy peut mieux faire, surtout s’il parvient à dicter sa loi. Seven Fountains, lui, pourrait préférer une valeur inférieure. Netflix avait peut-être besoin de cette course. Toutefois, il serait bon de souligner qu’il a été déséquilibré dans le dernier tournant. En ce qui concerne Cherish The Charm, il nous revient que le cheval n’a pas répondu aux attentes de son jockey en fin de parcours à partir du moment où Unbridled Joy est monté sur ses postérieurs. Si tel a été le cas, c’est une performance à oublier au plus vite.
LES AUTRES COURSES
Doublé pour Khathi et Teeha

1. Le fait de courir sans oeillères — il portait des side winkers — a joué en faveur de Chester’s Wish. Mais on est aussi arrivé à la conclusion qu’il était trop fort pour la valeur dans laquelle il était déclassé. Il faudrait souligner que Chester’s Wish n’a pas eu une course facile. Dernier dans le parcours, il a parfois évolué en troisième épaisseur, alors que le favori Emblem Royale semblait avoir les choses en main en dépit de la présence Lividus à ses côtés. On a noté la progression de Spin A Coin, qui est venu se placer proche des chevaux de tête. Le tempo imposé par le meneur a été d’un bon niveau pour la catégorie et tout portait à croire qu’il pouvait résister jusqu’au but. Cependant, il a péché dans la finition et pourrait avoir eu un problème en course. C’est Marine Sky qui était en compagnie de Chester’s Wish dans les derniers rangs qui est venu priver Spin A Coin de la deuxième place. À noter que Captain’s Orders a été privé de passage dans la ligne droite et n’a pu s’exprimer comme il se devait. Au cas contraire, on est convaincu qu’il aurait disputé l’arrivée. Il a été constaté que Vintage Angel souffrait d’un problème au coeur.
2. Un deuxième favori est tombé avec la défaite de Var’s Dream. La victoire est revenue au nouveau Mystical Twilight, qui a réalisé une belle ligne droite. Bravo à Shirish Narang pour ce succès car il n’est pas facile de faire gagner d’entrée une nouvelle unité. Cependant, on reste convaincu que Var’s Dream n’aurait pas perdu si Swapneel Rama avait pu le maintenir sur le droit chemin. Le Mauricien ne sait pas se servir de la cravache à main gauche et son cheval a déversé sur la gauche en deux occasions pour venir échouer à un nez du vainqueur. Rumbullion a été l’auteur d’une excellente fin de course après avoir couru en dernière position. Mount Hillaby n’a pu accélérer vu qu’il a disputé le commandement à Var’s Dream. Shap Shap était bien placé, mais n’a pas accéléré en ligne droite. Art Of Valor a couru en épaisseur avant de s’effacer quelque peu. Bellicosity, lui, a une nouvelle fois manqué de résistance. Signalons que Mystical Twilight et Shap Shap ont saigné.
3. Le début de la 10e journée n’a pas favorisé les favoris. Schachar a été un simple figurant et n’a jamais pu influencer le résultat de l’épreuve. La victoire est revenue à No Resistance, sur lequel Nishal Teeha a fait montre d’une bonne tactique après le départ raté de Maestro’s Salute, qui devait par la suite être déclaré non-partant, ce qui a occasionné une déduction de 25 sous par roupie sur les gains du gagnant. Comme Our Jet n’étant pas intéressé par la course à l’avant, Nishal Teeha s’est fait un malin plaisir de réduire la course au maximum. Rye Joorawon (Orange Tractor) a été le seul à réagir en se rapprochant du leader dans la descente. Les autres sont restés sur leur position. La ligne droite a surtout concerné No Resistance et Our Jet. Et là, on doit s’accorder à dire que c’est l’expérience qui a primé. Le jeune Jameel Allyhosain, dans son souci de bien faire, a été débalancé et sa monture en a payé les frais. De l’autre côté, Nishal Teeha a préféré monter des bras au lieu de se servir de sa cravache. L’apprenti aurait dû en faire de même.
4. La quatrième course était l’épreuve qui s’annonçait la plus disputée. À l’arrivée, c’est l’outsider Dustan (Rs 3 000) qui a fait la différence, lui qui reprenait la compétition, mais qui avait plus d’une douzaine de galops sous les sabots. Le tempo imposé a été en sa faveur et il s’est montré le plus percutant. La présence de Kemal Kavur et The Big Easy a fait que Jay Jay’s Wild a dû hausser le ton dès le départ alors que c’est un cheval qui fait mieux quand il peut endormir ses adversaires et lancer le sprint à 600m de l’arrivé. Les positions ont été chères et Sir Earl Grey a été pris en épaisseur avant de se placer en one off. Castle était en compagnie de Dustan dans les derniers rangs. Buffalo Trip était en quatrième position à la corde. Aux 1200m, The Big Easy s’est désuni pour entrer en contact avec la lice et il a commis la même faute à 400m de l’arrivée. Quand Castle a pu déborder Sir Earl Grey, on s’est dit que la victoire lui était promise, d’autant que Jay Jay’s Wild n’allait plus. Puis, on a pris conscience de la progression de Dustan sous la cravache de Swapneel Rama, qui est venu mettre tout le monde d’accord. Sir Earl Grey est revenu pour devancer Jay Jay’s Wild pour la troisième place. On a appris après la course que The Big Easy serait temporairement retiré de l’effectif de son entraîneur.
7. Seeking The Dream n’a pas raté l’occasion de briller sur son parcours favori. Discret lors de ses deux premières tentatives, il a enlevé une jolie épreuve. On est même d’avis qu’il l’a emporté plutôt facilement. Seven Carat a tenté le bout en bout, mais force est de constater que la distance (1850m) a été un peu longue pour lui. Il en a été de même pour Harryhopeithappens, qui a beaucoup tiré vers l’intérieur en fin de parcours. Aspara a eu une course difficile en épaisseur, ce qui explique sans doute sa dernière place à l’arrivée. On trouve aussi que le parcours n’était pas nécessairement à son avantage. La deuxième place de Saarikh a quelque peu surpris. Cependant, c’est de bon augure pour son entourage qui peut espérer le voir passer le but en premier avant la fin de la saison. Aficionado a été une déception dans cette valeur. Il a fauté en deux occasions durant la course et n’a été qu’un simple spectateur.
8. Count Henry a été exact au rendez-vous. Après sa brillante victoire lors de ses débuts, il a confirmé. Mais la victoire a été plus difficile cette fois. Rien qu’une encolure le séparait de Rock On Geordies à l’arrivée. Il faudrait faire ressortir que Count Henry portait cette fois 61,5 kg et que cela peut se comprendre. On dira que la course n’a pas été aussi lancée qu’elle ne l’avait été la dernière fois et qu’il est venu l’emporter au sprint. Ce qui confirme qu’il est un bon cheval et qu’il devrait continuer sur sa lancée. On devrait également dire que le leader Shield Of Thunder a ralenti l’allure aux 1100m et que cela a causé un embouteillage à l’arrière, avec plusieurs chevaux étant contraints à être repris. Rock On Geordies a tout tenté mais a eu tendance à verser à l’intérieur. Political Power a été forcé à aller plus sur sa droite pour continuer sa route. Duke The Duke a aussi été incommodé par le changement de ligne de Rock On Geordies.