Le fait de courir sans oeillères et contraint à venir au finish n’a pas gêné Blow Me Away, qui s’est offert cette épreuve bien prisée. Du coup, il a brisé la domination de Ramapatee Gujadhur et Ricky Maingard qui s’étaient partagé les cinq précédentes éditions.
Si au départ, on pensait que Blow Me Away et Captain Magpie, les deux engagés de Rameshwar Gujadhur, allaient contrôler la course, il n’en a rien été. On a vu Nishal Teeha solliciter à fond Prince Of Thieves de son couloir extérieur pour déborder tout le monde. Personne n’a insisté à son intérieur. La course avait été lancée sur des bases élevées et Rye Joorawon pouvait être certain que Blow Me Away ne se montrerait pas ardent, ce qui était excellent pour la fin de course.
La tactique de Prince Of Thieves était sans doute de surprendre les adversaires, mais son entourage ne s’attendait sûrement pas que le tempo soit aussi élevé. Après 7″76 pour les premiers 100m, on a enregistré 11″67, 11″63 et 10″95 entre les 1400m et les 800m. Les 500 premiers mètres ont été couverts en 31″06. Ce qui est rapide, et un laps de moins de 11″ au début de la descente. Nishal Teeha aurait dû reprendre quelque peu sa monture.
Elite Class avait pu trouver une position derrière les chevaux de tête et il était bien placé en dépit de courir en one off. Le rythme soutenu l’a empêché de se montrer ardent. Ryder Cup n’était pas loin, mais on savait déjà qu’il ne serait pas dans le coup. Hillbrow précédait One Cool Dude, Recall To Life, Scotsnog et Bouclette Top. Les positions de One Cool Dude et de Scotsnog nous surprenaient quelque peu vu que ces deux chevaux n’étaient pas mal placés au départ. On peut comprendre que le rythme élevé a fait qu’ils soient contents d’être là où ils étaient, mais on se demande s’ils pouvaient se permettre de concéder cinq longueurs à Blow Me Away avec l’espoir de le remonter en fin de parcours. Surtout que les deux lui rendaient du poids. C’était osé de leur part. En fait, One Cool Dude n’aurait jamais dû laisser Ryder Cup et Hillbrow se placer devant lui, surtout le premier nommé, qui aurait cédé au moment le plus crucial.
Prince Of Thieves a continué sur le même rythme dans la descente. Et là, on pense que Nishal Teeha aurait dû le reprendre, surtout après avoir effectué un gros effort pour prendre la direction des opérations. Mais il faut se dire que la course était belle, intéressante à suivre et que rien n’était joué, même si on pensait que la tâche de Scotsnog était devenue compliqué car il ne précédait que Bouclette Top, qui avait été gêné par Easy Lover aux 900m et forcé vers l’extérieur. La selle d’Easy Lover s’était déplacée quand son jockey avait été contraint de le reprendre aux 1300m et le cheval n’a pas terminé la course.
Prince Of Thieves a tenu jusqu’à 150m de l’arrivée. On a remarqué plusieurs chevaux sur la même ligne avant que Blow Me Away ne mît le nez à la fenêtre. Pendant ce temps, One Cool Dude a dû se forger un passage pour revenir sur les chevaux de tête, alors que s’il avait maintenu sa position initiale, il aurait été très bien placé. On a aussi pris conscience de la présence de Hillbrow, qui est venu se mêler à la lutte. Trois chevaux ont passé le but dans la même foulée et c’est Blow Me Away qui a eu le dernier mot. Il faudrait noter qu’à un certain moment Recall To Life s’est fait remarquer à l’intérieur, mais il n’a pu continuer sur le même rythme. Elite Class a terminé quatrième pour devancer les trois représentants de Gilbert Rousset.
 
LES AUTRES COURSES
 
Les outsiders font la loi
 
1. Dark Force n’a pas déçu cette fois. On devrait cependant dire qu’il a été très bien piloté par Girish Goomany, qui est parvenu à faire oublier sa première course. Le cheval ne s’est pas montré ardent et il a pu être contrôlé comme il se devait. Girish Goomany n’a jamais paniqué. Il s’est contenté de suivre dans son pas et a failli monté sur les postérieurs d’un adversaire peu avant la dernière courbe. Puis, il l’a dirigé vers l’extérieur pour accélérer franchement dans les derniers 200m pour refaire ses 5L de retard et l’emporter arrêté. Red China n’a pas à rougir de cette défaite, il a une fois de plus trouvé plus fort sur sa route. Social Network est à créditer d’une bonne performance après avoir démarré d’un mauvais numéro de corde. Logan n’a pas mal fait. Jullidar n’a pas facilement trouvé le passage en fin de parcours. Punter’s King a une fois encore été décevant. Il peut toutefois arguer qu’il boitait à sa rentrée. Nation Glow a tenté la position tête et corde avant de terminer sur les genoux. On avait aussi l’oeil sur Son Of Sardar. Il a été green, mais on a été satisfait de sa course. Avec plus de compétition dans les jambes, il devra être suivi.
 
2. Surprise à l’arrivée de cette course avec la victoire de Roving Jet. Le cheval avait ses supporters, mais on ne lui avait pas accordé une première chance, même avec Jeanot Bardottier. Raj Ramdin pouvait être satisfait de sa 4e réussite de la saison. Le deuxième à l’arrivée n’est autre qu’Emaar. Encore second, dirait-on. Pourtant, l’apprenti Jameel Allyhosain a fait ce qu’il fallait pour ne pas laisser After Midnight réduire l’épreuve à un sprint. Il a aussi laissé son cheval souffler au bon moment avant d’accélérer. On avait les yeux rivés sur ces deux chevaux avant que Roving Jet ne se manifestât. Pendant la course, on avait aussi suivi Elysian Park, qui était le mieux placé derrière les deux chevaux de tête. Il a eu l’ouverture à l’entrée de la ligne droite finale, mais n’a pas accéléré. Seven Oceans a encore une fois beaucoup versé à l’intérieur et n’a pu être assisté convenablement. Déception du côté de Melson, qui n’a pu faire sentir sa présence en fin de parcours.
 
3. Chandradutt Daby doit avoir maudit le mauvais sort, avec une nouvelle défaite d’un de ses représentants. Answeringenesis a dû se contenter de la deuxième place, battu dans la dernière foulée par Moonlight Runner. Dinesh Sooful, qui retrouvait Answeringenesis, a d’emblée rehaussé les enchères en lançant l’épreuve sur des bases élevées. On vite vu que Van Der Scaler ne pourrait suivre le rythme. Par contre, Moonlight Runner était facile et on vu que Ryan Wiggins cherchait une position à la corde. On cherchait où était Soweto Moon et on devait constater qu’il était quelque peu décroché. Les feux étaient donc au vert pour Answeringenesis. Mais c’était sans compter avec Moonlight Runner, qui est parvenu à faire la différence en dépit d’avoir saigné et souffert d’une boiterie. Soweto Moon a terminé à plus de 3L et peut avoir eu besoin de cette course. On a aussi remarqué que Night Chapel ne s’est vraiment intéressé que dans les derniers 150m.
 
4. La partie initiale de cette course suscite des interrogations, surtout de la part de Rye Joorawon, qui était en selle sur Five Star Rock. Ce cheval a été repris peu après le départ. Les Racing Stewards ont été d’avis que Five Star Rock avait légèrement versé à l’intérieur, d’où la réaction de Rye Joorawon. Ce qui nous a aussi interpellés est le fait que quand Five Star Rock a pris un léger avantage sur Beluga, il n’a pas continué sur sa lancée. Et là, les Racing Stewards ont trouvé que Jeanot Bardottier a insisté à son intérieur, ce qui fait qu’il s’est contenté de rester en one off. Soit, mais si on jette un coup d’oeil sur les temps fractionnés de la course, on note qu’elle n’a pas été lancée sur un tempo élevé, 25″54 pour les premiers 400m. Certes, le chrono final est excellent, mais on se demande si Five Star Rock pouvait gagner en venant au finish. On ne le pense pas, il était déjà battu à mi-course. Par contre, Black Tractor s’est retrouvé dans une position idéale et il ne s’est pas fait prier pour dominer facilement tous ses adversaires vu que son concurrent principal n’avait pas obtenu un parcours idéal. Beluga s’est accroché à la deuxième place, loin du vainqueur. Oomph, lent au départ, est venu souffler la troisième place à Five Star Rock.
 
5. Jean-Michel Henry et Cédric Ségeon ont retrouvé le sourire grâce à la victoire d’Ernie. Ce tandem n’avait pas connu de réussite depuis la victoire de Right To Tango lors de la journée d’ouverture. Une course tranquille à la corde et qui bénéficie d’une belle ouverture pour faire la différence. Le tempo imposé n’a pas été pour lui déplaire. Nordic Warrior a tenté le tout pour le tout, mais a terminé assez péniblement. Mootahadee, lui, a eu une course parfaite derrière le meneur. La question était de savoir s’il était capable de s’imposer en venant au finish. La réponse a été non, du moins pour cette course. Charles Lytton a couru plus en retrait que prévu. Il peut avoir trop facilement cédé sa position à Ernie et à Silver Bluff. On peut penser qu’il n’aurait pas dû laisser Torotino se placer devant lui par la suite. Il a été forcé de faire les extérieurs dans la dernière courbe. Et si Charles Lytton avait conservé sa position, ce serait lui qui aurait bénéficié de la corde dans la ligne droite finale. En attendant, Ernie a ouvert son palmarès et il est passé très proche du record de la distance qui est détenu par Captain’s Key depuis 2013 (1’20″68 contre 1’20″66).
 
7. Les outsiders ont été de la fête samedi. La plus grosse surprise est intervenue dans cette 7e course avec la victoire de Silver Dice, coté à Rs 6 000. Ils ont été peu nombreux à avoir cru en ses chances. On peut maintenant penser que le tempo imposé a été en sa faveur. Glen Coco a eu à travailler pour se positionner en tête. Dans la descente, It’s My Party est venu le titiller et pousser à continuer sur le même rythme sans souffler. Cela semblait être l’affaire de Dealer’s Charm, qui suivait non loin. Du reste, ce dernier a bien pointé le nez à la fenêtre à 75m de l’arrivée. Mais Silver Dice, qui avait bien sauté et suivi plus proche que d’habitude, a terminé en trombe dans les derniers mètres pour le surprendre. On notera deux malheureux dans la course. Plain Of Wisdom a eu à changer de direction pour pouvoir continuer sa route. Redwood Valley a été privé de passage et a eu à aller vers l’extérieur pour bien s’étendre. Si son jockey s’était montré plus entreprenant, il aurait sans nul doute disputé la victoire. It’s My Party a devancé de peu Glen Coco pour la cinquième place. Raj Ramdin et Jeanot Bardottier venaient de signer leur doublé de la journée.
 
8. Pas de discussion aucune dans la dernière course avec la victoire de Pajama Part. Une course de bout en bout pour reléguer son poursuivant le plus proche à plus de trois longueurs. Le fait d’être engagé à un niveau inférieur peut l’avoir aidé à dominer ses adversaires. Reste qu’on peut toujours se demander s’il avait été judicieusement piloté à ses débuts. On reste d’avis qu’il aurait pu suivre plus près qu’il ne l’avait fait. Ryan Wiggins et Vincent Allet pouvaient savourer leur second succès de la journée. Déception du côté de St Arnault, qui n’a pas reproduit ce qu’il avait démontré à l’entraînement. Il se peut qu’il cache un problème. Notons aussi la course difficile de Without A Doubt, qui a été forcé vers l’extérieur par Mighty Lion durant une partie de la course. Ravatak a été gêné en ligne droite par le changement de ligne de Laughistheanswer. Une enquête sera ouverte à ce sujet mardi matin.