La saison hippique s’achève le week-end 2-3 décembre au Champ de Mars avec le traditionnel rendez-vous international. Un plateau relevé pour le cru 2017, avec le retour d’une très vieille connaissance, Jeffrey Lloyd, et la présence de la cavalière britannique Hayley Turner, en passant par l’Australien Luke Nolen, jockey de la célèbre Black Caviar, ou encore le Brésilien Elione Chaves, longtemps annoncé comme le Club Jockey du MTC en cette fin de saison.
Le Sud-Africain Jeffrey Lloyd, connu comme « The Guvnor » au Champ de Mars avec ses cinq titres de jockey champion, est à 56 ans toujours performant en Australie, son pays d’adoption. À l’image de son titre de Queensland Jockey Of The Year pour une deuxième année consécutive. Luke Nolen, auteur de 1500 victoires dont 35 de Groupe 1, devenu célèbre grâce à son association avec la jument d’exception Black Caviar (14 victoires de Groupe 1).
Autre attraction, la présence d’une cavalière parmi la gent masculine, Hayley Turner. À 34 ans, élevée au rang d’OBE l’an dernier « for services to horseracing », elle est mondialement connue dans le milieu hippique. Originaire de Southwell, une ville du nord de l’Angleterre, elle est tout simplement la meilleure femme jockey d’Europe. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Elle a remporté 766 victoires aux quatre coins du monde (Europe, Afrique du Sud, États-Unis et Japon), dont deux Groupes I en Angleterre (Darley July Cup et Coolmore Nunthorpe Stakes) et un aux États-Unis en 2012.
Elle est également la première femme jockey à avoir passé le cap des 100 victoires au cours de la même année en Angleterre. Un palmarès d’autant plus incroyable qu’elle a connu divers accidents et fractures (cheville, bassin et dos) en 2009 et 2013. Elle a mis fini à sa carrière en 2015 pour une reconversion comme consultante pour la chaîne hippique At The Races. Mais Hayley Turner a vite tourné la page et a relancé sa carrière du côté de la France en août dernier, en profitant de la décharge (2 kilos) accordée aux femmes par les autorités de France Galop.
Toujours au chapitre des cavalières, et pour ne pas faillir à une tradition installée depuis un bout de temps au Champ de Mars, la dernière manche de la Fegentri se déroulera le 3 décembre et engagera entre autres la championne en devenir, la Belge Sara Vermeersch, dominatrice du championnat 2017, Nora Hagelund Holm (Norvège), Mélissa Boisgontier (France), Larissa Biess (Allemagne), Bethany Baumgardner (USA), Celina Weber (Suisse), Tereza Grbavcicova et Elin Rödjare (Suède).
Par ailleurs, l’entraînement arrive tout doucement à son terme à Port-Louis. Ainsi, certains des chevaux susceptibles de participer au week-end international sont descendus au Champ de Mars pour peaufiner leur préparation en vue de cet événement. Deux barrier trials ont eu lieu ce matin. Dans le premier, le nouveau Radlet, avec Steven Arnold sur le dos, s’est exercé aux côtés de Duke The Duke (Kenny Gustave). Le premier nommé s’est montré quelque peu hésitant dans la ligne droite finale et a dû être rappelé à l’ordre par son jockey.
Trois chevaux étaient au départ dans le second. Recall To Life (Nishal Teeha) a pris la mesure de la nouvelle unité Sarah’s Secret (Dinesh Sooful). Prince Ariano (Rehaze Hoolash), qui avait mené ce petit groupe, a finalement lâché prise dans les derniers mètres.