La dernière structure trimestrielle (de juillet à septembre 2018) liée aux allocations mensuelles aux sportifs mauriciens par la High Level Sports Unit, et revue le mois dernier, favorise les desseins de 14 athlètes, dont six handisportifs et le tireur James Agathe, désormais classé dans la catégorie mondiale, un palier où le marathonien David Carver voit son virement bancaire mensuel (Rs 29 000) être remis en cause.

Dans ce dernier exercice en date du 18 juillet 2018, 127 sportifs (81 garçons et 46 filles) sont concernés. Soit quatre au niveau mondial, 22 intercontinental, 19 continental, 67 régional et 15 comme sparring-partners. En handisport, Noemi Alphonse (licenciée chez les T54) passe au niveau mondial et perçoit désormais une allocation mensuelle de Rs 29 000. Denovan Jason Rabaye (T20), Marie Trinity Telvave (T20), Tessa Perrine (T54) et Anaïs Angeline (T37) passent à la catégorie intercontinentale avec chacun Rs 16 000, Cédric Ravet (T54) passe au Continental Level avec Rs 9 500. De son côté, Rosario Marianne récupère sa bourse (catégorie régionale) et touche à nouveau Rs 6 500.

En athlétisme, si l’enveloppe mensuelle du marathonien David Carver est en suspens et est actuellement retenue par le ministère de la Jeunesse et des Sports, le sprinter Jean-Yan Degrace monte en intercontinental avec une allocation mensuelle de Rs 19 500, tandis que Jonathan Bardottier intègre le troisième niveau continental (Rs 9 500). En kick-boxing, James Agathe (81 kg) rejoint Fabrice Bauluck (54 kg) dans la catégorie mondiale, avec Rs 29 000 chacun. Nacish Jankee (100 kg) fait son entrée en intercontinental aux côtés de la tireuse Jessica Josselin avec Rs 10 500 chacun.

À noter que le cycliste Olivier Le Court de Billot disparaît de la grille de la HSLU, tandis que Yannick Lincoln et Aurélie Halbwachs descendent d’un palier et passent en continental (Rs 9 500).