Ils sont deux disciplines, à savoir la boxe et le kick-boxing, à sortir du lot concernant les allocations financières destinées aux sportifs de haut niveau. Le boxeur Richarno Colin et les tireurs Fabrice Bauluck et James Agathe sont les mieux rémunérés, percevant Rs 25,200 chacun.
Ils sont au nombre de 72 sportifs, soit 50 hommes et 22 femmes venant de 11 disciplines sportives à bénéficier d’allocations financières de la High Level Sports Unit (HLSU). La boxe et le kick-boxing sortent du lot avec notamment Richarno Colin, Fabrice Bauluck et James Agathe qui perçoivent chacun Rs 25,200 chacun. Facson Perrine et Burtlan Simiss sont par ailleurs les mieux cotés au niveau intercontinental avec une allocation de Rs 15 750. À noter que certains sportifs ont vu leurs allocations augmenter, notamment les leveurs de fonte Shalinee Valaydon et Roilya Ranaivosoa qui passent désormais à Rs 12 600. À noter que c’est le cachet minimal réservé à cette catégorie ou figurent notamment Guillaume Thierry (médaillé d’argent aux Championnats d’Afrique 2014 en décathlon), Jessika Rosun et Jonathan Permal.
Les autres sportifs conservent leurs places dans la catégorie continentale à l’instar des Jérôme Caprice (athlétisme), John Colin (boxe), Aurélie Halbwachs (cyclisme), Fabienne St Louis (Triathlon) ainsi que la judokate Christiane Legentil, qui avait pris part aux récents Jeux du Commonwealth à Glasgow. Notons aussi une hausse dans l’allocation des badistes Kate Foo Kune et Yeldy Louison qui perçoivent la somme de Rs 9450. Les frères Coret (Jonathan & Cédric) et Roilya Ranaivosoa de l’haltérophilie percoivent quant à eux une allocation de Rs 6300. Au niveau régional, Kennedy St Pierre, qui a fait la fierté de Maurice lors des Jeux du Commonweath avec une belle médaille d’argent chez les moins 81 kg intègre la liste des bénéficiaires recevant une somme de Rs 4725, au même titre qu’Aurélie Allet (badminton) et l’haltérophile Ivan Pierrot. Jean-Yan Degrâce (Athlétisme) a aussi rejoint la liste des bénéficiaires (Rs 4725).