Rs 120 600. Telle est la somme emportée lors du hold-up commis dimanche soir dans la succursale de la State Bank of Mauritius (SBM) de la rue Royale, à Port-Louis. Les cambrioleurs seraient entrés dans la banque par une imposte se trouvant à l’arrière de l’immeuble. À l’intérieur, ils ont utilisé un chalumeau  pour tenter d’ouvrir le coffre, et ce en le refroidissant graduellement avec de l’eau. Ne parvenant pas à leurs fins, les malfrats se sont ensuite dirigés, toujours munis de leur chalumeau, vers la salle où se trouvait l’argent destiné à alimenter le guichet automatique et les appareils automatiques. C’est là qu’ils ont pu mettre la main sur des coupures de Rs 100. Le butin total s’élève à Rs 120 600.
Le cambriolage a été signalé à un manager de la banque par un employé, lequel aurait découvert de l’eau (utilisée par les bandits lorsqu’ils ont utilisé le chalumeau) à l’intérieur de la banque après avoir levé les volets. Alerté, un des responsables de la succursale  a aussitôt averti le poste de police de Trou-Fanfaron. Des éléments du Scene of Crime Office (SOCO) de la Northern Division et de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis, sous la supervision du surintendant de police Daniel Monvoisin, responsable de l’enquête, se sont immédiatement rendus sur place pour relever des indices.
Un commerçant, dont le magasin se situe à quelques mètres de la banque, soupçonne que les bandits aient profité d’une coupure d’électricité dimanche soir pour commettre leur forfait. Des employés du CEB effectuaient en effet des travaux sur le réseau électrique le jour du braquage. « C’était l’obscurité totale », a confié le commerçant au Mauricien. La police recherche activement les auteurs du braquage.