Photo illustration

Le Home Solar Project est en voie de se concrétiser. Le Fonds de développement d’Abu Dhabi a accordé un prêt à hauteur de USD 10 millions au Central Electricity Board (CEB).

La signature de l’accord a été effectuée, le 12 janvier 2019, entre Mootoosamy Naidoo, président du Central Electricity Board, et Mohammed Saif Al Suwaidi, directeur général du Fonds de développement d’Abu Dhabi.

Le Premier ministre adjoint et ministre de l’Energie, Ivan Collendavelloo, et le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA), Adnan Amin, étaient présents à l’occasion.

Dans le cadre de ce projet, 10 000 solar kits seront installés sur les maisons des familles à faible revenu. Environ 40 000 à 50 000 personnes sont concernées. Le CEB a d’ailleurs mis en œuvre le projet sur une base pilote pour 1 000 familles.

À savoir que le Home Solar Project a été choisi, en janvier 2018, par le Fonds de développement d’Abu Dhabi/IRENA parmi 89 entrées, après une sélection rigoureuse par un panel international d’experts.

Le projet

Les kits photovoltaïques seront installés sur le toit des maisons appartenant aux clients relevant de la catégorie Tarif Social 110A, c’est-à-dire les personnes les plus vulnérables. Ces kits seront raccordés au réseau électrique et permettront à ces derniers de bénéficier de 50 kWh d’électricité gratuite mensuellement pendant 20 ans.

Le Home Solar Project sera mis en œuvre en plusieurs phases, échelonnées sur une période de cinq ans. La première phase, qui concerne le déploiement d’un premier lot de 2 000 kits photovoltaïques de 1 KW chacun pour un total de 2 MW, est actuellement en cours.

En vue d’assurer une meilleure répartition géographique, les 10 000 kits photovoltaïques seront installés dans toutes les régions de Maurice ainsi qu’à Rodrigues. Conformément à l’objectif fixé, la priorité sera accordée aux clients inscrits dans le registre social de Maurice dans chaque région.

Ce projet s’insère dans le cadre des efforts du gouvernement de réduire la pauvreté tout en contribuant à l’objectif national qui consiste à atteindre 35% d’électricité renouvelable dans le mix énergétique d’ici 2025.