Unanimité quant à l’héritage incommensurable d’intégrité et de rectitude légué par sir Harilal Vaghjee à l’île Maurice d’aujourd’hui
La cérémonie du dévoilement du buste de sir Harilal Vaghjee, premier Speaker mauricien du parlement jeudi après-midi à l’hôtel du gouvernement en présence du Premier ministre Navin Ramgoolam, du leader de l’opposition Paul Bérenger et du Speaker Kailash Purryag, s’est déroulée dans la sérénité et loin des clameurs et acrimonies politiques.
Que ce soit le chef du gouvernement ou le chef de l’opposition, ils ont convenu qu’il était grand temps de reconnaître l’incommensurable héritage en termes d’intégrité et de rectitude légué par le premier speaker mauricien. Ils ont salué l’initiative du whip de l’opposition Rajesh Bhagwan pour avoir évoqué la question à l’Assemblée nationale en pas moins de deux occasions, débouchant sur le dévoilement du buste de sir Harilal Vaghjee dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.
Le Premier ministre a retracé le parcours politique de sir Harilal Vaghjee avec son accession à la présidence du conseil législatif le 22 mars 1960, une époque marquée par des changements sur le plan politique et constitutionnel. « These were momentous times for our country. Mauritius was fortunate to have sir Harilal Vaghjee at such turbulent times », a-t-il déclaré en mettant en exergue « his sense of humour and wit ». Tout en retraçant les grandes dates de la carrière politique du premier speaker mauricien, Navin Ramgoolam a rappelé que c’était à la suite d’une motion de Jules Koenig secondée par Guy Forget le 2 avril 1957 que sir Harilal Vaghjee a été élu à la vice-présidence du conseil législatif d’alors. Il a également partagé des confidences, dont il avait été le témoin direct du vivant de sir Harilal Vaghjee.
« C’était au lendemain des élections de décembre 1976. Heeralall Bhugaloo, qui venait d’être élu et nommé ministre de l’Éducation, avait soumis sa démission au speaker. Il avait informé le Premier ministre d’alors de cette décision majeure. Sir Seewoosagur Ramgoolam, avec l’assentiment du démissionnaire pour rattraper la lettre, devait téléphoner au speaker pour lui demander de ne pas donner suite à cette démission. Vous savez quelle a été la réaction de sir Harilal Vaghjee. Il a tout simplement répondu : “I’am afraid, Prime Minister. I’ve already got the letter. I’ve already opened it. He has got to resign ? He did not bow to any political infringement” », a déclaré le Premier ministre, se félicitant de la vision de sir Harilal Vaghjee doté d’une telle intégrité à la tête des institutions.
De son côté, Paul Bérenger, qui s’est adressé à l’auditoire en kreol morisien, a replacé le cheminement politique de sir Harilal Vaghjee dans le contexte politique et historique avec notamment le climat d’explosion sur le plan social en 1937 et 1938. « Sir Harilal Vaghjee, en tant qu’avocat qui venait de prêter serment, avait défendu les laboureurs et les dockers en 1938 avec à ses côtés Jules Koenig, qui a été traité de bolchévique et de communiste », a déclaré le leader de l’opposition.
Le leader du MMM a également fait allusion aux élections de 1948 quand sir Harilal Vaghee, le Dr Seewoosagur Ramgoolam et Aunauth Beejadhur ont été élus en tant que candidats indépendants à Pamplemousses / Rivière-du-Rempart contre des candidats ayant obtenu l’investiture du Ptr. La protestation était menée par le Dr Ramgoolam, qui n’avait pas digéré le fait que deux autres candidats ont été privilégiés à la place de Vaghjee et de Beejadhur. Aux élections suivantes, le trio était élu sous la bannière du Ptr.
« En tant que speaker, sir Harilal Vaghjee a respecté la tradition westministérienne de ne pas prendre part au vote à l’Assemblée. Sauf le 18 novembre 1969 où sir Harilall Vaghjee avait voté l’amendement à la Constitution pour renvoyer les élections générales », a rappelé le leader du MMM.
Le speaker de l’Assemblée nationale Kailash Purryag est également intervenu pour faire état des qualités de sir Harilal Vaghjee et il a échu à Ranjit Vaghjee, ancien directeur de la Météo, de présenter un vote de remerciements au nom de la famille avant le dévoilement du buste qui trône à l’entrée de Sir Harilal Vaghjee Hall à l’hôtel du gouvernement.