Quelle belle leçon de vie dans le parcours de citoyen mauricien mené par Claude Fanchette.
Ses élèves de tous les âges ont apprécié l’éducateur qui, durant 40 ans, a façonné leur adolescence au St-Mary’s College.
Il ne s’est pas arrêté qu’à son gagne-pain. Il s’est mis avec générosité au noble service des médias. Les programmes religieux du dimanche soir à la radio se sont construits autour de Lourdes et de Claude, pour ensuite continuer avec une équipe plus grande, d’une fidélité à toute épreuve.
Lumière et Vie continue à être un phare d’Église chaque dimanche soir. Claude a initié les Mauriciens à l’éducommunication avec sa publication «  Lumière sur l’Image ».
Mondissimo qui s’intéresse aux questions sociales est une autre de ses réalisations. Mais cela ne suffisait pas.
C’est au-delà de nos frontières qu’il s’est rendu le plus indispensable. Il a nourri les Mauriciens d’Australie aux nouvelles du pays et a fait rayonner l’Île Maurice aux vastes frontières de Radio Vatican.
Sa fidélité à l’Église a été récompensée car il a été fait Chevalier de l’Ordre de Saint Grégoire le Grand, une occasion de l’Église universelle de le remercier pour tout le beau travail accompli.
Claude a aussi déployé ses armes de combattant dans le syndicalisme actif qui l’a mené à défendre la cause des enseignants devant le tribunal d’arbitrage.
Il a été un modèle de persévérance et de lucidité. Un sage dont les actions se poursuivent même après son départ vers l’Au-delà.