Il y a eu, certes, dans l’Histoire de Maurice de nombreux frères qui se sont engagés dans la lutte sociale et politique pour une amélioration des conditions de vie de leurs prochains. Nombreux se sont retrouvés dans des camps opposés, mais il y en a eu également qui se sont battus côte-à-côte dans une indéfectible solidarité et au nom d’un même idéal. Cela a été le cas des frères Elie et Sylvio Michel. Ils seront restés unis dans leur combat commun jusqu’à ce que la mort les sépare.
Elie Michel naquit le 27 juillet 1937 dans une famille de six enfants à Beau- Bassin. Il fréquente l’école primaire de Notre-Dame des Victoires, mais faute de moyens, il abandonne ses études en 5e seulement et, dès l’âge de 14 ans, fait des petits boulots, dont celui de manoeuvre maçon, puis apprend la pâtisserie. Il en fera finalement son métier et se fera un nom aux villes-soeurs.