La diva se trouvait en vacances au pays avec sa famille, sa fillette Bobbi Kristina et l’artiste Bobby Brown, dont elle n’était pas encore séparée à l’époque. La petite famille était arrivée à Maurice le 15 février et séjournait dans un hôtel du littoral est. Whitney Houston était arrivée par un vol d’Air France, en provenance de Paris.
C’est en fin d’après-midi, ce mercredi 28 février, que Le Mauricien parvient à approcher Whitney Houston. Elle était au Caudan pour déjeuner en compagnie de Joan Erwin, épouse de l’ambassadeur américain à Maurice à l’époque. S’y trouvaient aussi Diana Vigier de la Tour, l’épouse de Maurice Vigier de la Tour, Kelly Suggs, une amie américaine de la chanteuse, et la fille du couple, la petite Bobbi Kristina. Le garde du corps de Whitney Houston faisait également partie du groupe.
Bobby Brown avait, quant à lui, passé la mi-journée à flâner au Caudan et s’était arrêté au Sunset Café, où il sirotait une bière en attendant que sa femme et leur fille le rejoignent. Il y avait d’ailleurs invité Jean-Daniel, un garçonnet d’une dizaine d’années, qui se trouvait dans les parages et qui mendiait…
À l’issue du déjeuner au restaurant du Labourdonnais Waterfront, en début d’après-midi, Whitney Houston avait décidé d’aller faire quelques courses dans les boutiques du Caudan Waterfront. Bobbi Kristina, l’épouse de l’ambassadeur Erwin et le garde du corps de la star la suivaient. C’est au gré de cette promenade que Le Mauricien avait réussi à engager une conversation avec Whitney Houston.
“La Voix” était vêtue d’un t-shirt blanc, d’une jupe kaki et portait des Converse aux pieds. Elle cachait son regard derrière d’immenses lunettes de soleil. À tous les coups, la star américaine souhaitait passer incognito et ne voulait aucunement attirer l’attention. De plus, la chanteuse à la voix d’or semblait avoir perdu beaucoup de poids à l’époque ; son visage était aminci, de même que sa silhouette. Mais malgré tous les artifices auxquels elle avait eu recours, Whitney Houston pouvait difficilement passer inaperçue…
La star était réticente d’accorder une interview à la presse quand Le Mauricien l’a abordée. Mais elle a quand même accordé quelques minutes de son temps ainsi qu’un autographe aux lecteurs du Mauricien… Qui publiait, le lendemain, les photos et la nouvelle exclusive et inédite de la toute première visite de Whitney Houston, la grande diva américaine, à Maurice. La photo était signée notre collègue Georges Michel.