Les juges de la Cour suprême ont rendu hommage à sir Marc David hier en présence de ses proches et de la communauté légale. Décédé le 24 janvier, il laissera une marque indélébile au sein du barreau mauricien.
C’est le 24 janvier que l’illustre avocat du barreau sir Marc David (QC) est décédé, à l’âge de 87 ans. C’est maintenant au tour des juges de lui rendre un dernier hommage. Ils se sont réunis hier à la Cour suprême pour une cérémonie avec les proches de l’ancien doyen du barreau et plusieurs professionnels du monde légal qui l’ont côtoyé d’une façon ou d’une autre.
Le Chef juge Bernard Sik Yuen, l’Attorney General Yatin Varma et Me Ivan Collendavelloo (SC) ont dit quelques mots sur le défunt. Le chef du judiciaire a soutenu que sir Marc David était « un prince du barreau ». Sa façon de travailler et sa sincérité ont fait de lui un exemple pour le barreau.
L’Attorney General a dressé le portrait de sir Marc David. « Il était connu pour être un perfectionniste et lui même ne le cachait pas. Il disait qu’il l’avait hérité de sir Henry Garrioch », a soutenu Yatin Varma. Il a ajouté que le Queen’s Counsel était « blessed with acute intelligence and formidable abilities as a lawyer ».
Me Collendavelloo a expliqué que sir Marc était le genre de personne qui avait toujours du temps pour les plus jeunes du barreau. Il a d’ailleurs sollicité ses conseils plus d’une fois notamment pour sa démission en tant que député suite à une histoire de passeport. « Que va penser le barreau ? Tu n’as pas le choix », lui disait sir Marc. Et d’ajouter que le Queen’s Counsel ne faisait pas dans la demi-mesure et se donnait entièrement pour ses clients sans distinction de leur statut social ou de leur fortune.
Le président de la République Kailash Purryag, le directeur des poursuites publiques (DPP) Me Satyajit Boolell (SC), sir Anerood Jugnauth (QC) et plusieurs Senior Counsels et Queen’s Counsels étaient présents pour un dernier hommage à ce personnage incontournable de l’histoire du barreau mauricien.