« A good head and a good heart?are always a formidable combination ». Nelson Mandela??Mandela, Nelson, amiral de ton prénom,?Je te redemande le chemin du noir vers la douleur?Non pas celle qui l’opprime pour l’avoir égaré,?Mais celle qui le libère de ne l’avoir lacéré…??Il n’est pas permis au lion de ne pas rugir?Devant le feu de brousse qui brûle sa demeure.?Pour l’Afrique, maati Africa, je sais qu’un poème?Pose un arbre debout dans la bouche du malheur.??En Robben Island, l’humiliation te flagella,?Et dans tes plaies, tu scrutas les Afriques et les Indes.?Gandhi te revint d’avoir été humilié par un Afrikaner.?C’est l’Afrique qui fit de lui le libérateur des Indes,?Et c’est lui qui t’inspira le courage calme de ton sang.?Deux hommes sans violence, mais bouleversant?Le monde de ce regard profond, si inspirant?Que les éléphants surent marcher vers la source?Rien qu’en suivant la rosée de sables asséchés…??Mandela, témoin impérial de ton prénom,?Réponds-moi, que devient l’âme de l’opprimé?Au destin humilié, mille fois détruit par leur déraison ???Mais à cela un sage ne répond pas vraiment,?Il médite la question, revient sans cesse à la question :?Si le baobab sème les tempêtes, qui récolte?Les vents ? De temps immémorial, le lion gronde?De la savane au désert, montrant la griffe de leur sang.??Mais quel lion indomptable n’a pas fui devant la peur?De l’homme fier venu le traquer dans sa tanière ???Il n’est de lion sage que celui qui rugit, apaisé?Devant la file des hommes apeurés, et qui lève sa crinière?Pour décrire le soleil emporté sans ardeur,?Elevant un peuple en larmes au goût de leur sueur.??Puis, le vieux lion sait que passe le papillon du soir 😕 »C’est notre lumière qui nous accable pas nos ombres »,?C’est écrit dans les yeux fauves des vieux lions.?Sur leurs fourrures se déploient d’autres dictons 😕 »Après avoir gravi la colline, nous attendent d’autres monts ».??Mandela, amiral sans guerre mais de tous les combats.?Sur les murs de la honte, le lion grave ses pas -?Il écrit de son sang vif devenu notre fanion 😕 »Seulement les hommes libres négocient ».??Les autres périssent sans corps, et la tyrannie?Se délite en apartheids, en terres rebaptisées colonies.?Dans un monde déchiré, le lion dit bonté et pardon,?Car la crinière du vieux lion s’étend de Soweto à Gaza,?De Sharpeville à Diégo Garcia !?Madhiba Mandela, mahatma Mandela?Tu n’appelas jamais parrain ou patron?Le tortionnaire qui poussa l’humanité en prison…