Ritesh, 35 ans, est un homme battu. Depuis plusieurs années, sa femme le roue de coups sans raison, sans qu’il puisse se défendre. Sa non-réaction face à cette violence conjugale est due à l’amour qu’il porte à sa femme. Pansant ses bleus pour une énième fois, il nous relate son quotidien.
“Je m’appelle Ritesh et ma femme me bat. Pas tous les jours, pas systématiquement, mais ça arrive souvent quand je m’y attends le moins, parfois devant nos enfants. La dernière fois, c’était il y a une semaine. J’ai eu les lèvres cassées et des bleus au visage. Il y avait comme un grain de folie dans ses yeux.
Elle n’accepte jamais ses torts. Du moment qu’elle se sent offensée ou agacée, elle me bat, même quand je ne suis pas responsable. Comme cela se passe à chaque fois, j’ai dit à mes collègues que j’avais eu un accident. Cela m’a toujours donné un petit frisson, rien que d’en parler. Je l’ai avoué à demi-mot à ma famille, mais en prenant soin de déguiser la chose en une blague. Mais je ne l’ai jamais fait devant mon épouse. Elle risquerait de mal le prendre et me donner une autre leçon…
On ne peut pas dire que je suis mince, je suis de taille moyenne. Je ne suis pas un trouillard non plus; je me laisse rarement faire. Quelques personnes disent d’ailleurs que j’ai une forte tête. C’est l’une des facettes de mon caractère qui m’a fait grimper les échelons dans mon travail.