China's President Xi Jinping (R) and French President Emmanuel Macron (L) taste wine as they visit France's pavilion during the China International Import Expo in Shanghai on november 5, 2019. (Photo by ludovic MARIN / AFP)

Le président français Emmanuel Macron a assuré mercredi à Pékin avoir insisté auprès de son homologue chinois Xi Jinping sur la nécessité du « dialogue » à Hong Kong, après cinq mois de manifestations dans l’ancienne colonie britannique.

« Evidemment, je l’ai évoqué à plusieurs reprises avec le président Xi Jinping », a déclaré à propos de la situation à Hong Kong le président français lors d’une conférence de presse à l’issue de sa visite en Chine. « Nous avons parlé de tous les sujets de manière extrêmement libre », a-t-il assuré.

Avant son arrivée, Pékin avait averti que Hong Kong était une affaire intérieure chinoise et ne relevait pas des discussions diplomatiques à évoquer avec la France.

La présidence française avait affirmé en revanche que M. Macron aborderait tous les sujets « sans tabou », y compris Hong Kong et la situation des droits humains en Chine, particulièrement dans la région à majorité musulmane du Xinjiang (nord-ouest).

« La première chose que je veux faire, c’est dire notre soutien à tous nos compatriotes qui vivent à Hong Kong et qui vivent la situation actuelle très directement », a rapporté M. Macron, alors que de nombreux Français vivent dans l’ancienne colonie britannique. « C’est à ce titre au premier chef que j’ai abordé le sujet avec le président chinois ».

« J’ai évidemment fait part de nos préoccupations, ce sont aussi celles de l’Europe », a-t-il dit. « Nous avons appelé à plusieurs reprises au dialogue (…) à la retenue, à la désescalade », a-t-il rappelé.

En juin, Pékin s’était insurgé contre « une ingérence » de l’UE après que Bruxelles eut appelé à respecter les droits des manifestants hongkongais et à éviter « violence et escalade ».

bar/mba