Les interventions chirurgicales à l’hôpital ophtalmologique de Moka, notamment les greffes de la cornée, sont dorénavant réalisées avec des membranes amniotiques issues du placenta entourant les foetus. Deux patients, dont les cas étaient urgents, ont été opérés en ce début de semaine et deux autres le seront dans les jours à venir. C’est la première fois que cette technique est utilisée à Maurice et dans l’océan Indien.
« La membrane amniotique permet, entre autres, une meilleure cicatrisation de la conjonctive », a expliqué au Mauricien le Dr Hassenjee Daureeawoo, consultant en charge à l’hôpital de Moka. C’est le Lions Club de Port-Louis qui a fourni à l’établissement les membranes amniotiques. « Nous donnons aux hôpitaux équipés les cornées et les membranes amniotiques grâce au réseau dont nous disposons à travers le monde », a déclaré le gouverneur de district 403 B du Lions Club International Dieudonné M. Badi lors d’une visite hier après-midi aux patients opérés.
L’un des patients était complètement aveugle et a attendu deux ans une intervention chirurgicale. Dès le lendemain de l’opération, il a recouvré la vue. L’autre personne a, sur son lit d’hôpital, confié aux visiteurs sa joie et celle de sa famille.
La technique consistant à utiliser la membrane amniotique, explique le Dr Daureeawoo, est toute indiquée après des traumatismes à l’oeil, lors de la pose de prothèse et en cas de brûlures sévères. « La membrane amniotique protège l’oeil et empêche les cicatrices d’être fibreuses », précise le consultant.
La construction de la nouvelle salle d’opération est par ailleurs achevée. Reste l’aménagement qui sera effectué par le ministère de la Santé. Grâce au nouveau bloc opératoire qui dispose de deux tables d’opération le chirurgien pourra réaliser deux interventions en même temps. Selon le Dr Daureeawoo et Kailash Juddoo du Lions Club de Port-Louis, il permettra aussi de réduire les listes d’attente, dont celles des patients devant se faire opérer de la cataracte.
40 greffes de la cornée en 2012
Christian Affoque, président du Lions Club de Port-Louis, a pour sa part indiqué que 40 greffes seront réalisées cette année suite aux dons de cornée de l’association à travers son programme Sight First et à un budget de USD 200 000. En 2011, l’hôpital de Moka avait reçu 44 cornées en provenance de la banque des yeux du Sri Lanka.
Une délégation du Lions Club de Port-Louis était aussi présente hier à l’hôpital ophtalmologique de Moka et ce, peu après son retour de Rodrigues. Elle s’est aussi rendue dans l’aile abritant la nouvelle salle d’opération qui a bénéficié du soutien financier du club. Elle était accompagnée, entre autres, du président de la Zone 262 du Lions Club Vijay Dwarka et du chef de protocole Abdalla Azize Yousouf.
Les greffes de la cornée ont débuté à l’hôpital de Moka dans les années 70. À cette époque, ces membranes de l’oeil provenaient de l’Afrique du Sud.