Le dossier médical d’une fillette de six ans habitant le Sud est introuvable dans le département des patients ayant des traitements pour anémie à l’hôpital de Rose-Belle. Sa mère, qui s’est rendue à l’hôpital depuis 8 heures ce matin, explique au Mauricien que sa fille s’est fait ausculter par le médecin sans que ce dernier ne soit en possession de son dossier médical, alors qu’elle est soignée dans cet hôpital depuis qu’elle a neuf mois. L’enfant se rend presque chaque mois à l’hôpital pour une transfusion sanguine. La veille de la transfusion elle fait une prise de sang et le médecin, en général un pédiatre, l’ausculte. Mais ce matin, la mère de l’enfant devait apprendre que son dossier est introuvable. « Depi 8 h gramatin mo dan lopital, mo tifi inn fini tir disan depi 8 h 15, zot dir mwa pa pe trouv dosie. Ena enn lot departman ki ena so dosie, laba osi pa pe trouve », raconte la mère exaspérée. « Le médecin a vu ma fille sans être en possession de son dossier et demain elle devra revenir pour la transfusion. » Cette habitante du Sud, qui se rend à l’hôpital tous les mois pour le traitement de sa fille, trouve inacceptable cette situation car, dit-elle, il y a des informations importantes que le médecin doit prendre en considération en l’examinant. « Aujourd’hui c’est le même pédiatre qui a l’habitude de la voir qui était là, que ce serait-il passé s’il y avait un autre médecin à la place, quelqu’un qui n’a pas fait un suivi de sa situation », dit-elle. La mère lance un appel aux autorités concernées pour voir de près cette situation qui, dit-elle, concerne plusieurs patients dans les hôpitaux pratiquement tous les jours.