Un nouveau bloc de quatre étages comprenant de nouveaux wards pour hommes et femmes d’une capacité de 120 lits et six salles d’opération sera construit à l’hôpital Victoria, Candos. Le nouveau bâtiment, d’une superficie de 88 156 pieds carrés, sera également doté d’une Intensive Care Unit (ICU) de huit lits et de deux Recovery Rooms de sept lits chacune. Le projet au coût de Rs 525 M est financé par le gouvernement chinois aux termes d’un accord bilatéral entre la Chine et Maurice.
Lors de la pose de la première pierre hier après-midi, le ministre de la Santé, Lormus Bundhoo, a déclaré que la priorité de son ministère est la rénovation des infrastructures des hôpitaux publics et l’augmentation de la capacité d’accueil. C’est le Nanjing Dadi Construction Group de Chine qui est chargé de l’architecture et de l’édification du nouveau bloc. Les travaux dureront 23 mois.
Lormus Bundhoo a également indiqué qu’un projet de construction de deux nouveaux wards de 75 lits à l’Out Patient Department (OPD) de l’hôpital Victoria est encore au stade d’examen au Project Plan Committee. Parmi les autres projets d’infrastructure en cours, on note le début des travaux en mars 2013 de la 3e phase de l’hôpital Jeetoo à Port-Louis au coût de Rs 173 M. La construction d’un nouveau bloc de quatre wards, deux pour femmes et deux pour hommes, est également planifiée à l’hôpital Nehru à Rose-Belle en vue d’accroître la Bed Capacity.
À l’hôpital de Candos, la nursery et la labour ward ont été rénovées au coût de Rs 5 M. La nouvelle ICU, à Rs 11 M, a été ouverte en octobre dernier.
Le ministre de la Santé a indiqué que son ministère investit également dans l’achat d’équipements médicaux. Il cite notamment l’installation d’un Automated Group Analyser au laboratoire central de Candos et, il y a deux semaines, d’une nouvelle machine de mammographie. 30 patientes ont déjà subi des tests au moyen du nouvel équipement. En outre, un nouvel appareil d’angiographie est en cours d’installation au coût de Rs 34 M et vient s’ajouter à celui existant.
Le ministre de la Santé rappelle que l’hôpital de Candos a un catchment area de 363 000 habitants. Il dispose de 650 lits, emploie 190 médecins et 671 infirmiers. Le nombre de patients se rendant à cet hôpital a augmenté de 5,3 %, passant de 264 844 en 2011 à 278 852 en 2012. Par ailleurs, le nombre d’interventions chirurgicales a connu une hausse de 11,3 %, passant de 9 026 en 2011 à 10 048 l’année dernière.