La Santé et le Ministry of Health Workers Union se livrent depuis l’année dernière à un véritable affrontement sur le nouveau système de « roster » mis en opération depuis le 27 juin 2011 à l’intention des Hospital Care Attendants aux hôpitaux Sir Seewoosagur Ramgoolam du Nord et Jawaharlal Nehru. Dans le milieu syndical engagé dans le secteur de la santé, l’on avance avec insistance que cette nouvelle mesure comporte plusieurs lacunes au préjudice des domestiques. L’Employment Relations Tribunal examinera le dossier demain.
3 août 2011. Le Ministry of Health Workers Union interpelle formellement la Commission de conciliation et médiation (CCM) d’un « labour dispute » avec le ministère de la Santé en vertu des dispositions de l’article 64 (1) de l’Employment Relations Act de 2008. Le litige entre le corps syndical et la Santé porte sur la question d’un nouveau shift system (Roster C) mis en place le 27 juin pour le grade de Hospital Care Attendant (HCA).
Le nouveau « roster » est constitué de quatre horaires : de 7 h à 18 h (1 HCA) ; 7 h à 16 h (1 HCA) ; 9 h à 18 h (1HCA) ; et 18 h à 7 h (1 HCA). Le précédent « roster » affichait un total de trois horaires : 7 h à 13 h 40 avec (3 HCA) ; 11 h 20 à 18 heures (2 HCA) ; et 17 h 20 à 19 heures (1 ou 2 HCA)
La principale préoccupation du syndicat demeure des nouveaux horaires inappropriés conjugués à une réduction des HCAs dans différentes salles d’hôpitaux de Sir Seewoosagur Ramgoolam dans le Nord et de Jawaharlal Nehru dans le Sud.
Le Ministry of Health Workers Union, affilié à la fédération des syndicats du secteur public de Rashid Imrith, met en lumière le nombre de tâches à être effectuées entre 16 h et 18 h alors que seulement deux HCAs sont « on duty to carry food for patients from kitchen to wards (ward unattended) ; clean patients plates and glasses before and after dinner ; to go to pharmacy to fetch medicine of discharge patients ; carry discharged patients on wheelchair from wards to the ambulance ; carry patient on wheelchair and trolley to do Dialysis, x-ray, scan, eco, etc ; accompany patient when being transferred to other hospitals. »
Le problème de transport à la fin de leur shift et les perturbations causées par ce changement de shift dans la vie sociale de cette catégorie de fonctionnaires viennent s’ajouter à cette longue liste de revendications syndicales. Autre point préoccupant avec ce « shortage of staff » est que, selon le syndicat, les females HCAs à l’hôpital du Nord se retrouvent dans l’obligation de travailler dans les salles d’hommes, causant ainsi des inconvénients pratiques dans leur tâches.
Les consultations au niveau de la CCM en vue de mettre d’accord les deux parties sur ce sujet de discorde n’ont pas connu un dénouement positif. « The Commission has, after due consideration and with your consent, referred the labour dispute to the Employment Relations Tribunal for arbitration in terms of section 69 (7) of the Employment Relations Act 2008 as per enclosed terms of reference », écrit dans une lettre le Professeur Torul, président de la commission.
Une rencontre est prévue par ailleurs entre la fédération syndicale et les HCAs à la mi-journée pour passer en revue la situation.