Zut ! Je suis à court de pistaches ! De toute façon il paraît que la pistache fait grossir ! Et puis tant qu’à faire, j’éprouve un grand besoin d’enlever mes lunettes 3D. Mes yeux me font vachement mal et pour tout vous dire, le film devient beaucoup trop lourd à mon goût. Voyons … Ils se sont donc entretenus pour la dernière fois au Réduit hier à en croire un quotidien en ligne. Ils ont évoqué les souvenirs du passé, visionné ensemble une union future, dans « Le Temple de l’Amour » alors qu’on discernait mal le « Bout du Monde », noyé il va sans dire dans un épais frimas tant il pleuvait. L’un a soufflé ses 67 bougies hier et l’autre fêtera ses 82 ans dans trois jours. Conclusion : ils sont tous deux natifs du bélier et de surcroît appartiennent au 1er décan. Je vais donc me la jouer Madame Soleil. Et si vous n’y croyez pas – à l’astrologie – libre à vous de passer à autre chose, la colonne « Horoscope » un peu plus loin dans ce même journal, pourquoi pas ! Et si vous êtes Bélier, un peu d’humour s’il vous plaît !
    Donc, pour revenir à nos moutons… Premier signe du zodiaque, il faut savoir que le Bélier est gouverné par la planète Mars. Rouge comme le sang, Mars est souvent renvoyé au Dieu de la guerre. Et lorsqu’associée au Bélier, elle évoque l’esprit de compétition et la détermination mais aussi l’agressivité, le manque de tact et l’impatience. Il paraît même que les mots sacrés du Bélier sont : « élan vers la vie, projection vers le futur, puissance énergétique, pulsion vitale, apparition soudaine dans le monde visible, naissance, commencement, initiative, audace. D’un point de vue mythique et symbolique, le natif du Bélier est un guerrier, un héros, un pionnier, un guide, un chef, un visionnaire ». Plutôt bluffant n’est-ce pas ? Attendez – apparition soudaine dans le monde visible tel David Copperfield, naissance, commencement, audace, pionnier, chef, guerrier, héros… avouez qu’il y a de quoi en baver des ronds de chapeau !
Mais si tous les béliers répondent de ces caractéristiques, que font deux béliers lorsqu’ils se croisent … si ce n’est se serrer… les cornes ? Et c’est là que les décans entrent en jeu parce que voyez-vous, il s’avère que chaque décan d’un signe du zodiaque comporte une représentation métaphorique singulière.
Pour le premier décan du Bélier, il est dit qu’il « apparaît sous l’aspect d’un animal debout. Il semble marcher paisiblement, la tête et les yeux tournés derrière lui, peut-être pour surveiller ce qui s’y passe. Son attitude a quelque chose d’humain. Elle suggère une personne qui regarde en arrière, non parce qu’elle s’inquiète d’être suivie ou poursuivie, mais parce qu’elle se trouve en proie à la nostalgie du passé. (…) Il va de l’avant, mais un peu en aveugle, ne pouvant s’empêcher de se référer à son passé, de s’interroger, de réfléchir, de méditer sur ses origines, de s’en inspirer pour bâtir ou créer quelque chose de neuf. Sa vision du futur est encore enracinée dans la terre de son passé. » Remake de 2000 dites-vous ? Pour finir en beauté, rien de tel qu’une fenêtre sur la compatibilité entre deux natifs du Bélier. Il semblerait que le « Bélier peut avoir une grande amitié avec quelqu’un du même signe, mais ils ne peuvent pas vivre ensemble car ils veulent dominer tous les deux. L’un des deux devra forcément céder et pendant tout le temps que dure le combat pour la suprématie, leur entente physique et sentimentale sera très mauvaise. » Et qu’en est-il du couple Bélier–(petit) Capricorne ? Pas de crétinisme en vue sauf que « pour plaire au Bélier, le Capricorne devra forcer sa nature afin de manifester clairement à l’autre plus de spontanéité, de chaleur et de tendre affection. Le Bélier trouvera auprès du Capricorne le foyer rassurant dont au fond de lui-même il a grandement besoin pour se stabiliser ». Bélier-Cancer ? Aussi illuminé que le ciel de Paris un 14 juillet. Il paraît que sur le plan professionnel, « la relation ne sera pas aisée (…). L’association à long terme reste donc discutable si l’un des deux n’a pas aussi un comportement “terre” ou un autre collaborateur de type “terre”. »
    Voilà, autant pour la rubrique « Horoscope » en ce mardi. Vous pouvez remettre vos lunettes 3D et pendant que vous y êtes, substituez la pistache au chewing-gum. Et si c’est votre anniversaire aujourd’hui, je vous présente mes meilleurs voeux !