Privilégier les produits locaux tout en encourageant les jeunes talents issus des cuisines de l’hôtel Le Canonnier. Tel était l’objectif du concours culinaire organisé à cet effet vendredi dernier. Les participants devaient se plier au thème imposé : « Les classiques de la gastronomie française revisités. » Un festival de saveur qui s’est déroulé au restaurant de l’hôtel, La Serenata.
« Aspect, saveurs, parfums, couleurs, mais aussi technicité, partages et découvertes avec en filigrane la richesse de la cuisine mauricienne », tels sont les qualificatifs employés par les organisateurs pour décrire ce concours qui en est à sa 8e édition. Un concours qui, cette année, a récompensé l’équipe de Sattianund Ramsurn. Son menu, composé d’un Soufflé de volaille et champignon en entrée, Gambas rôti, Jardinier de légumes, petits oignons glacés blond sauce ducleré pour le plat principal et Panacotta aux fruits rouges en dessert a subjugué le jury.
Les préparatifs du concours ont débuté il y a un mois. Les participants ont suivi une formation de base en cuisine traditionnelle française. Ils ont également retravaillé les recettes. Un tirage au sort, effectué quelques heures avant le coup de feu, les a par la suite regroupés en groupes de quatre à cinq avec à la tête un Team Leader. Les chefs d’équipes sélectionnés cette année étaient tous des chefs de partie et demi-chefs de partie, soit Catherine Mathieu, Prisca Chemben, Vicky Nunkoo, Vidiaprakash Kawol et Sattianund Ramsurn. Ils ont rivalisé de créativité, de technicité et d’originalité pour séduire les membres du jury composé d’Eloise Venin (présidente), Alexandra Mirella, directrice de Panagora, Olivier Fajol, Chef Exécutif au LUX Grand Gaube, Andrew McMillan et Donald McMillan, chefs aux États-Unis. Pour Mooroogun Coopen, le Chef Exécutif du Canonnier et cheville ouvrière du concours, cette édition a pris une nouvelle dimension car le niveau était très élevé et la tâche du jury n’a pas été facile.
« C’est un honneur pour nous d’avoir une équipe aussi motivée et intéressée à l’évolution de ces jeunes espoirs de la cuisine mauricienne. Nous sommes conscients que nous formons les futurs grands chefs et c’est une fierté », a déclaré pour sa part Rico Paoletti, directeur du Canonnier. Lors d’un discours tenu pour la remise des prix, Rico Paoletti a aussi tenu à féliciter tous les participants qui ont fait montre de leur talent et toutes les équipes des cuisines pour leur énorme travail.