Ustad Shujaat Husain Khan, le célébrissime joueur de sitar et l’une des voix puissantes et prenantes de la musique classique indienne, donnera un unique concert ce soir à 20h au Centre culturel Indira Gandhi, à Phoenix, à l’initiative du groupe Currimjee et de l’agence Immedia. Lors d’une rencontre avec la presse hier dans le cadre enchanteur de l’hôtel Le Paradis, au Morne, en présence de Bashir Currimjee, le directeur du groupe Currimjee, et de Rama Poonoosamy, le directeur de l’agence Immedia, Ustad Shujaat Husain Khan, a séduit grâce à sa dignité et à sa force de caractère.
Shujaat Husain Khan se souvient encore de son premier concert en 2010, où il nous a laissés stupéfaits par tant de justesse et de force créative. Loin des mélodies rebattues et du déjà entendu de Bollywood qui s’enlisent dans la facilité, Shujaat Husain Khan axe son énergie sur une musique pure qu’il dégage de son instrument de prédilection, le sitar. Avec ses doigts, il fait résonner cet instrument en savourant l’étonnement de ceux qui s’extasient devant son ingéniosité. Pour lui, en effet, il ne suffit pas de frapper sur l’instrument, il faut apprendre à en tirer une profondeur et à élargir sans cesse ses possibilités d’utilisation. Sa méthode, très élaborée, lui a permis de parcourir le monde. Il se rendra d’ailleurs cette année au Moyen-Orient, en Chine et aux États-Unis. « Bollywood does not represent fine art, it’s only entertainment for the masses », a dit le chanteur. Shujaat Khan a suivi les traces de son père, le célèbre maestro Vilayat Khan, qui lui a toujours exigé d’atteindre un haut degré de perfection. « La musique doit susciter des émotions, faire chavirer les coeurs et toucher l’âme. Certains musiciens sont satisfaits de la médiocrité, par contre, moi, je vise la perfection. »
Il nous dira modestement qu’il est un « être ordinaire qui veut laisser son empreinte pour la postérité ».
Shujaat Khan, qui compte à son actif une soixantaine d’albums, a annoncé que le concert de ce soir sera divisé en deux parties : la première, plus classique avec un dialogue entre sitars et tablas, et la deuxième partie fera la part belle à la chanson folklorique et soufie.
Doté d’une voix unique, d’une maîtrise parfaite du sitar et d’un style particulier, l’artiste est considéré comme l’un des meilleurs musiciens classiques du Nord de l’Inde. Appartenant à la fameuse école de sitar, la Gharana Imdad Khan, Shujaat Khan a donné des représentations, notamment au Carnegie Hall, à New York, le Royal Albert Hall, à Londres, et le Palais des Congrès, à Berlin. Bashir Currimjee, le directeur du groupe Currimjee, l’a rencontré récemment à Londres et l’a convaincu de se produire à nouveau à Maurice après son premier passage en 2010. Les billets sont en vente à Rs 900 (Gold) et Rs 600 (Silver) à l’agence Immedia (208-1030) et chez Otayo (466-9999).