La Hotel & Restaurant Employees Union a réuni la presse ce matin au centre Marie Reine de la Paix, Port-Louis, pour évoquer la situation des employés du secteur de la restauration et de l’hôtellerie qui sont toujours dans l’attente d’une augmentation de salaire alors qu’ils en ont fait la demande au NRB en 2006. Elle a également pointé du doigt la direction de l’Hôtel Long Beach qui aurait refusé que ses employés soient représentés par le syndicat.
« Nous avons fait une demande auprès du NRB (National Remuneration Board) en 2006 pour avoir une augmentation de salaire. Cependant le rapport ne nous a toujours pas été communiqué »,  a soutenu ce matin Amba Lutchoomanou, le négociateur de la Hotel & Restaurant Employees Union (HREU). Il a expliqué que le salaire des employés dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie est resté inchangé depuis cette date. D’après lui, les employeurs ne respecteraient pas les conditions de travail de leurs employés. « Cela fait des années que le NRB aurait dû soumettre son rapport. Nous ne pouvons plus travailler dans ces conditions. Beaucoup de secteurs ayant fait des demandes après nous ont déjà obtenu leur rapport du board », a-t-il précisé. Estimant que la situation est préoccupante, la fédération des employés de ce secteur a décidé de tenir une manifestation devant le bureau de la NRB à Port-Louis le vendredi 2 mars entre 13 h et 14 h.
La HREU a également soulevé un autre problème ce matin concernant une vingtaine d’employés de l’hôtel Long Beach. « La direction de l’hôtel a refusé que leurs employés soient représentés par notre fédération. C’est très grave. Nous avons saisi le tribunal le 7 décembre dernier, qui a tranché en notre faveur et un Order a même été servi à Long Beach Hotel. Mais la direction de l’hôtel n’accepte toujours pas que nous représentions leurs employés », a soutenu le négociateur, avant de mettre en avant que « la direction ne nous donne même pas accès à l’hôtel pour que l’on puisse parler aux employés ».