Has your boss given you an end of year financial bonus ? If not… we will bid for a room. Tel est le slogan de Voilà Bagatelle pour encourager les Mauriciens à louer pour un week-end une chambre seul ou en couple. Jean-Eric Sirop, le Hotel Manager, indique que c’est un concept, Bid For a Room, récemment introduit par cet hôtel 3 étoiles sur Facebook et qui a attiré pas mal de clients. Les prochaines places sont disponibles les 21, 22 et 23 juin et le week-end du 28, 29 et 30 juin.
« La demande est faite sur Facebook. Normalement une chambre coûte dans les Rs 2 500 pour deux personnes sans déjeuner ni dîner. Les internautes n’ont qu’à mettre leur prix ; on appelle cela un bid. Ils font des offres tournant autour de Rs 800, Rs 1000, Rs 1 200, parfois même Rs 3 000. Nous on fait un tri, ce n’est pas parce que le client offre plus qu’il sera choisi, c’est juste une formule pour permettre à un Mauricien ou à un touriste de bénéficier d’une nuit ou d’un week-end à l’hôtel selon son budget et sa chance. » L’idée, explique Jean-Eric Sirop, est que Voilà Bagatelle dispose de neuf nuits de chambres libres pendant le week-end. « En semaine, on est complet et en week-end, on a de la place. Lors du lancement d’un premier week-end récemment, une centaine de personnes ont répondu favorablement à cette offre sur Facebook ». Pour s’inscrire, il faut aller sur la page www.facebook.com/VoilaHotelMauritius, ou sur http://spheremedialtd.com/voilabagatelle/bid-for-a-room.html, ou en utilisant un mobile, sur http://bit.ly/13c1cjz. Il faudra alors remplir le formulaire en indiquant le nombre de nuits souhaité et la somme que l’on est prêt à payer. Si le bid est accepté, l’hôtel avisera de la confirmation du séjour par mail.  « Le veinard sera informé trois jours en avance pour qu’il puisse s’organiser pour son séjour. Le bid rate est applicable sur les chambres simples et doubles et il faut impérativement avoir plus de 28 ans pour bénéficier de cette offre », souligne Jean-Eric Sirop.