Après Dubaï, le talent des artistes mauriciens est reconnu en Tunisie. Les Kreol Stars assurent depuis deux ans l’animation au Radisson Blu de Djerba. De passage à Maurice, les membres du groupe – les chanteurs Joëlle Coret et Bruno Sophie et les musiciens Danny Aza et Philippe Miandy – partagent leur expérience de cette formidable aventure.
Très connu dans le circuit hôtelier à Maurice, les Kreol Stars, réunissant Joëlle Coret, son époux Bruno Sophie, Danny Aza et Philippe Miandy, ont été engagés par l’hôtel Radisson Blu à Djerba en Tunisie. Six soirs sur sept, le groupe assure quatre sets d’animation musicale pendant 45 minutes. Une aubaine pour ces chanteurs et musiciens.
« Là-bas on nous reconnaît à notre juste valeur. Nous sommes considérés comme un maillon important dans la chaîne de service de l’hôtel et nous avons le contact avec les clients. Ce qui n’est pas le cas ici », explique Joëlle Coret.
Après trois ans et demi à travailler à Dubaï, les Kreol Stars ont reçu l’offre du Radisson Blu de Djerba. À l’époque, l’économie était en crise dans ce pays et cette proposition était une opportunité à saisir. « Nous avons débarqué en Tunisie sans grande connaissance de la vie là-bas mais nous nous sommes adaptés sans problème. »
Joëlle Coret fait aussi ressortir que lorsqu’on travaille dans un pays étranger, on doit faire des efforts pour respecter les règles en vigueur. « Nous sommes dans un pays arabe. Il y a des règlements et nous devons les respecter. C’est une question de discipline. »
C’est pour cette raison, avance la chanteuse, que souvent certains animateurs disent que les conditions de travail dans ces pays sont difficiles. « Nous sommes là pour travailler pas pour nous amuser. » Bruno Sophie exprime, quant à lui, sa reconnaissance envers les deux musiciens, Danny Aza et Philippe Miandy, qui ont fait preuve de discipline et de collaboration.
Le répertoire des Kreol Stars est principalement composé de variétés mais les clients demandent parfois des chansons arabes dont celles de Cheb Mami. Ce qui pousse le groupe à enrichir son répertoire et à « faire toujours mieux ».
Les Kreol Stars ont par ailleurs été témoins des soulèvements en Tunisie l’année dernière. « Nous avons eu très peur mais heureusement que nous étions en sécurité à l’hôtel », affirme Bruno Sophie.
Après quelques jours de vacances à Maurice, les Kreol Stars mettront la semaine prochaine cap sur la Tunisie où une nouvelle aventure les attend. Pour Joëlle Coret, c’est la satisfaction de pouvoir vivre de sa passion, la musique.