Déjà actionnaire à hauteur de 29,32 % de Sun Resorts, CIEL Limited a décidé de racheter les 10 % de parts détenues par GML Investissement Limitée dans ce même groupe hôtelier, ce qui lui donnera un contrôle effectif sur ce dernier selon les paramètres des Securities (Takeover) Rules 2010. Cette démarche déclenchera automatiquement une Offre Publique d’Achat (OPA), CIEL Ltd se retrouvant dans l’obligation de proposer aux autres actionnaires de Sun Resorts le rachat de leurs titres au même prix négocié avec GML Investissement Limitée, soit Rs 41 l’action.
Dans un communiqué annonçant la décision du groupe CIEL de porter sa part dans Sun Resorts à 39,32 %, Arnaud Dalais, le président, fait ressortir que la consolidation de la participation dans le groupe hôtelier témoigne de la confiance dans ce dernier et dans ses capacités de se réinventer pour mieux affronter les défis auxquels fait face le secteur de l’hôtellerie dans son ensemble. « Cette décision est en ligne avec notre processus de réorganisation tel qu’annoncé lors de la fusion de CIEL Investment Ltd et de Deep River Investment Ltd, renommée CIEL Limited et avec l’annonce faite récemment de notre intention de procéder à une levée de fonds au niveau de CIEL Limited à travers un placement privé dans le but de continuer à se développer et d’investir tant à Maurice qu’à l’international », a-t-il ajouté.
Les quelque 13 000 actionnaires de Sun Resorts recevront de CIEL Ltd une offre de rachat de leurs actions dans un délai d’environ deux mois suivant les procédures réglementaires. Ces actionnaires seront tenus informés de l’évolution de la situation.
Le conseil d’administration de Sun Resorts a annoncé le repositionnement de son business model et le déploiement de sa nouvelle stratégie, basée sur deux axes fondamentaux : 1) la concrétisation d’accords avec des groupes hôteliers internationaux de renom ; 2) le renforcement de sa marque et de ses opérations, tout en développant son portefeuille hôtelier et en consolidant sa structure financière. Les mesures retenues dans le cadre de la mise en oeuvre de cette nouvelle stratégie du groupe hôtelier concernent, en premier lieu, la signature d’un accord de principe avec Shangri-La Asia Limited, pour un contrat de gestion et une participation minoritaire de 26 % dans une nouvelle société qui détiendra les actifs de l’hôtel Le Touessrok. Cet accord, fait-on comprendre, devra au préalable recevoir l’approbation des autorités (gouvernement et régulateur boursier). Shangri-La est un groupe hôtelier de renommée internationale et est considéré comme le N° 1 de l’hôtellerie de luxe en Asie/Pacifique avec un portefeuille de 81 hôtels répartis sur plusieurs continents. Le groupe est solidement implanté dans plusieurs régions qui sont des marchés émergents pour Maurice. « Ceci représente, outre les perspectives de transfert d’expertise qui sera bénéfique aux employés, un réel atout commercial pour Sun Resorts », souligne-t-on dans les milieux de Sun Resorts.
Renforcer les activités
D’autre part, afin d’accroître ses actifs, Sun Resorts Limited est également en négociation avec Alteo Ltd pour l’acquisition potentielle d’une participation de 50 % dans la société propriétaire de l’hôtel Four Seasons Resort Mauritius at Anahita. Cet établissement est géré par Four Seasons Hotels Inc, une compagnie internationale de gestion d’hôtels de luxe qui compte 92 hôtels dans 38 pays, parmi lesquels les meilleurs hôtels de luxe au monde.
« Cette nouvelle stratégie porte haut les ambitions que nous avons pour notre groupe. Les accords que nous espérons concrétiser avec de grands noms de l’hôtellerie de luxe internationale nous apporteront de sérieux atouts stratégiques. Cela nous permettra, par exemple, d’accéder plus facilement à des marchés niches dans lesquels nos potentiels partenaires ont déjà une solide expérience et présence. Nous sommes convaincus que notre nouvelle stratégie de repositionnement de notre business model nous donnera l’opportunité de renforcer davantage notre propre marque, de capitaliser sur ces nouveaux partenariats afin de poursuivre notre croissance tout en créant de la valeur pour nos employés, clients, actionnaires et autres partenaires », a déclaré Philippe Cassis, CEO de Sun Resorts.
Pour Jean-Pierre Dalais, directeur exécutif de CIEL Ltd et membre du conseil d’administration de Sun Resorts, le projet de réorganisation au niveau du groupe hôtelier lui permettra de renforcer ses activités tout en se donnant les moyens d’une croissance à terme. « Des partenariats avec Shangri-La au niveau de l’hôtel Le Touessrok et avec Four Seasons, s’ils se concrétisent comme nous l’espérons, ne pourront qu’être bénéfiques au groupe hôtelier dans son ensemble », a-t-il souligné.
Le conseil d’administration de Sun Resorts est en train de considérer une émission d’actions d’une valeur de Rs 1,2 milliard, pour les actionnaires existants de SRL, mesure qui, précise-t-on, permettra au groupe de réduire sa dette tout en se donnant se les moyens de poursuivre sa croissance.
Côté sur le marché officiel de la Bourse depuis janvier 1993, Sun Resorts possède et gère cinq hôtels à Maurice : Le Touessrok (membre du cercle “The Leading Hotels of the World”), Long Beach, Sugar Beach, La Pirogue et Ambre. Le groupe possède également un hôtel aux Maldives, le Kanuhura qui fait aussi partie de “The Leading Hotels of the World”.
Sun Resorts opère trois bureaux en Europe (Francfort, Londres et Paris) et a des représentations en Chine, aux Émirats Arabes Unis, en Inde, à Madrid, Milan et Moscou. Sun Resorts possède deux Tour-Opérateurs : SOLEA Vacances, en France et World Leisure Holidays, en Afrique du Sud.