Le groupe New Mauritius Hotels prévoit que les conditions commerciales difficiles qui prévalent depuis plusieurs mois déjà dans l’industrie hôtelière vont se maintenir pour le reste de l’exercice financier du groupe qui prend fin le 30 septembre prochain.
Le premier groupe hôtelier mauricien, se basant sur la tendance actuelle des réservations et les conditions générales dans le marché touristique, anticipe pour 2011-2012 des résultats inférieurs à ceux de 2010-2011. NMH a réalisé pour le trimestre se terminant au 30 juin 2012 des revenus de l’ordre Rs 1,6 milliard, soit un niveau supérieur à ceux de la période correspondante de l’année écoulée (Rs 1,4 milliard) mais les pertes trimestrielles se sont accrues, atteignant Rs 172,3 millions (+Rs 48,3 millions).
NHM a, cependant, noté une croissance de 14 % dans le nuitées touristiques mais des taux de change défavorables et des pertes enregistrées par des compagnies associées ont eu pour effet une augmentation des pertes. Cette situation a affecté les résultats du groupe sur la période octobre 2011-juin 2012, les profits après-impôt se chiffrant à Rs 754,5 millions contre Rs 801,9 millions pour la période correspondante de l’exercice précédent et cela en dépit d’une progression des revenus à Rs 6,4 milliards (+ Rs 584 millions).
NHM anticipe une détérioration des conditions commerciales en raison des effets combinés de : a) un déséquilibre accru entre le nombre de sièges-avion et des lits dans les établissements hôteliers ; b) les problèmes économiques auxquels les marchés porteurs font face ; c) les taux de change défavorables. Pour ces raisons, il sera difficile, selon la direction de NHM, de réaliser des profits après impôt de Rs 752,5 millions comme cela a été le cas en 2010-2011.