Depuis le début de ce mois, le nouveau Chief Executive Officer, Gilbert Espitalier-Noël, a pris ses fonctions au sein du groupe New Mauritius Hotels Ltd. Une première démarche en vue d’imprimer sa marque a été d’aller à la rencontre des membres du personnel des différents établissements hôteliers, entreprises et de la Fondation Espoir Développement. D’autre part, le Royal Palm Marrakech, le dernier-né du groupe, a été primé aux International Hotel & Property Awards 2015, qui se sont tenus en Italie à la fin du mois dernier.
Dans le cadre de son programme d’entrée en fonctions, Gilbert Espitalier-Noël a tenu à faire le tour du propriétaire, le temps de faire connaissance avec les employés de tous les secteurs, présageant une politique de plus grande proximité avec le personnel. Il a eu l’occasion de leur exprimer sa fierté, son optimisme et sa confiance. Il a également fait comprendre que d’autres relais de contacts plus réguliers seront mis en place au sein du groupe.
«Je voulais venir vous rencontrer sur place. C’est ma façon de transmettre ma conviction que tout ce qui se fait relève des opérations. Souvent, on oublie que sans ce qui se génère sur le terrain, il n’y a pas de finances. Je suis très attaché aux opérations. C’est ma grande fierté de rejoindre des équipes d’exception. On va gagner avec vous. On va gagner ensemble. C’est vous sur le terrain qui faites le gros boulot. Bravo !», a déclaré en substance Gilbert Espitalier-Noël lors de ces rencontres.
La réaction des employés a été des plus spontanées avec le nouveau CEO dans leur milieu de travail. «Il a l’air d’être quelqu’un de simple. D’ailleurs, il a pris le temps de venir à l’hôtel pour nous rencontrer», a fait ressortir un employé d’un établissement hôtelier du groupe. Des propos partagés par ses collègues des autres hôtels. «J’ai eu l’occasion d’écouter Gilbert Espitalier-Noël, lors de la rencontre qu’il a eue à l’hôtel avec le comité de direction. Son dynamisme et son enthousiasme sont vraiment communicatifs», ajoute un chef de département.
D’autre part, le groupe New Mauritius Hotels Ltd continue à consolider ses acquis. Ainsi, le Royal Palm Marrakech a été primé aux International Hotel & Property Awards 2015, dans la catégorie Hotel 50 – 200 Rooms. Cette manifestation, qui s’est tenue à la fin de juin dernier à Portofino en Italie, récompense l’excellence des projets hôteliers et immobiliers à travers le monde. Les votes sont ouverts aux professionnels de ces industries, ainsi qu’aux clients et lecteurs du magazine Design et al, un des magazines de décoration d’intérieur les plus connus d’Angleterre.
Cette reconnaissance vient à point nommé avec la récente ouverture de cet établissement. En 2013, Beachcomber Hotels ouvrait un nouveau chapitre de son histoire, celui de son internationalisation. Le premier groupe hôtelier mauricien, qui est déjà présent dans la région au travers de son 5-étoiles situé sur l’île de Sainte-Anne aux Seychelles, faisait ses premiers pas en dehors de l’océan Indien avec Le Royal Palm Marrakech. Ce joyau se déploie dans toute sa splendeur sur 231 hectares à 12 km au sud de la ville rouge, face à la majestueuse chaîne de l’Atlas.
L’architecture du domaine porte la touche de Jean-François Adam, un artiste de la construction. Mêlant la poésie de la culture berbère à l’élégance épurée de l’empreinte Beachcomber, il a créé avec le Domaine Royal Palm Marrakech un écrin magique, concèdent les spécialistes dans le domaine.