Deux des grands groupes hôteliers de Maurice, New Mauritius Hotels et Sun Resorts, ont vu leurs bénéfices nets se replier pour le premier trimestre de cette année alors que le groupe Constance Hotels a pu réaliser des profits accrus sur cette même période.
Les résultats trimestriels de NMH, premier groupe hôtelier local, indiquent des profits nets de Rs 282,6 millions pour un chiffre d’affaires de Rs 2,2 millions contre Rs 357,5 millions et Rs 2,3 millions respectivement pour la période janvier-mars 2012. Pour les six premiers mois de l’année financière 2012-2013, le groupe a dégagé des bénéfices nets de Rs 775 millions contre Rs 926,9 millions pour la même période de l’exercice précédent.
La direction de NMH observe dans son rapport que le problème d’accès aérien est devenu plus aigu pendant le premier trimestre de 2013 avec une réduction de 13 % de la capacité de sièges disponibles sur la ligne Europe-Maurice, couplée d’une augmentation du prix du billet d’avion. « As a result, visitors from our main traditional markets decreased by 7.5 %, whilst tourist arrivals grew by only 1.5 % at national level », commente le conseil d’administration du groupe hôtelier. Des efforts pour maintenir les prix, l’image et le positionnement du groupe ont été faits. Malgré tout, les revenus et bénéfices ont pris une courbe descendante comme cela a été le cas pour la période octobre-décembre 2012.
La direction de NMH annonce qu’il n’y a aucun signe d’amélioration au niveau de l’accès aérien et des conditions économiques prévalant dans ses marchés en Europe. Par conséquent, elle s’attend à ce que les résultats sur la période avril-septembre 2013 soient plus ou moins au même niveau que ceux de la période correspondante de 2012 ; ceci excluant les bénéfices qui pourraient être réalisés sur la vente des villas dans le cadre de son projet à Marrakech au Maroc.
Le groupe Sun Resorts a terminé le premier trimestre de son exercice financier 2013 avec des revenus totaux de Rs 1,2 milliard contre Rs 1,1 milliard pour le même trimestre de 2012. Les profits nets sont toutefois en baisse : de Rs 149,5 millions à Rs 120,3 millions. Les résultats ont été affectés par les pertes encourues par l’hôtel Ambre. L’établissement rénové n’a été lancé que dans le courant du dernier trimestre de l’année dernière. « All the resorts, excluding Ambre performed well in the quarter with a marked improvement noted for Long Beach in its second year of operations », souligne le conseil d’administration de Sun Resorts.
Les ventes de chambres d’hôtel au Long Beach ont rapporté moins (Rs 6 millions contre Rs 69 millions pour le premier trimestre 2012), mais Sun Resorts se réjouit de la performance de son établissement aux Maldives où le taux d’occupation des chambres et les revenus ont progressé, contribuant ainsi de manière significative aux profits totaux du groupe.
Sun Resorts a enregistré une augmentation de 34 % dans le nombre de ses clients à Maurice alors qu’aux Maldives, l’établissement Kanuhura a pu maintenir un taux d’occupation élevé. Pour l’ensemble du groupe, le taux d’occupation s’est situé à 62 % pour le premier trimestre 2013 contre 63 % pour le trimestre correspondant de l’année écoulée.
« Market conditions will remain challenging in the second quarter with the low season reates and high airfares », annonce la direction du groupe. Celle-ci note que les taux d’occupation dans ses hôtels a été satisfaisant en avril et pense que Long Beach continuera à améliorer sa performance contrairement à l’hôtel Ambre où les opérations commerciales demeureront difficiles.
De son côté, le groupe Constance Hotels, qui possèdent deux établissements à Maurice et un aux Maldives, a terminé le premier trimestre 2013 avec un chiffre d’affaires de Rs 702,8 millions contre Rs 618,3 millions pour le trimestre correspondant de 2012. Les profits nets se sont chiffrés à Rs 97,6 millions contre Rs 67,7 millions en 2012.
« The industry remains very fragile and competitive, the more so as we enter the low season », commente la direction du groupe. Elle se réjouit cependant des signes positifs provenant de la hausse du nombre de touristes en provenance d’Asie et des marchés émergents. Le groupe, affirme-t-elle, continuera à faire preuve de plus d’efficience, à accroître sa productivité et à exercer un contrôle serré sur ses coûts d’opération.
Par ailleurs, le groupe LUX* Resorts a décroché deux prix aux World Travel Awards
2013 tenus aux Maldives : le trophée d’« Indian Ocean’s Leading Beach Resort » a été attribué à LUX* Maldives alors que celui de « La Reunion Island’s Leading Hotel » est revenu à l’établissement LUX* île de La Réunion.
Les World Travel Awards sont décernés par les professionnels du voyage et du tourisme à travers le monde et sont une reconnaissance de l’engagement à l’excellence des établissements primés. Commentant l’attribution des deux trophées, Paul Jones, Chief Executive Officer du groupe LUX* Resorts a déclaré : « It is with great pride that we accept these prestigious awards on behalf of everyone at LUX* Maldives and LUX* île de La Réunion. Without the passion and dedication of our fantastic team, we would not be where we are today. LUX* Resorts now look forward to 2014 where we aim to continue creating unforgettable memories for all our guests. »