New Mauritius Hôtels (NMH) a enregistré des profits nets de Rs 558,8 millions sur les neuf premiers mois de son exercice financier 2014-15, soit Rs 7,1 millions de plus que pour la période correspondante du précédent exercice financier. Les revenus du groupe ont augmenté de 11,5% pendant la période octobre 2014-juin 2015 pour s’élever à Rs 7,4 milliards.
NMH a affiché pour un EBITDA (revenus avant provision pour le paiement des intérêts et de la taxe ainsi que la dépréciation/amortissement) de Rs 1,55 milliard pour la période octobre 2014-juin 2015, contre Rs 1,46 milliard pour la même période du précédent exercice financier. Le troisième trimestre (avril-juin 2015) de la présente année financière a aussi été marqué par une meilleure efficacité opérationnelle, l’EBITDA se situant à Rs 107,4 millions, contre Rs 35,7 millions pour le trimestre correspondant de 2014.
Cette performance améliorée est expliquée principalement par une hausse d’environ 6% des revenus par client réalisée par les établissements hôteliers locaux. Cela a permis de compenser aisément la baisse de capacité suite à la fermeture de l’hôtel Le Paradis pour des travaux de rénovation. Parmi les autres facteurs favorables cités par la direction de NMH : l’établissement Royal Palm Marrakech a opéré à sa capacité maximale et un plus grand nombre de titres de propriété ont été délivrés aux acheteurs des villas à Marrakech.
En revanche, les opérations aux Seychelles ainsi que les activités des tour-opérateurs (excluant celles de la société basée en Afrique du Sud) n’ont pas produit les résultats escomptés, ce qui a influé sur les résultats du groupe pour le trimestre avril- juin 2015. Tenant compte de la performance réalisée en juillet 2015 et des réservations en main, la direction de NMH estime que les hôtels du groupe à Maurice et aux Seychelles devraient afficher une meilleure performance sur la période juillet-septembre 2015 comparativement à 2014. Toutefois, elle fait ressortir que les événements malheureux en Tunisie (tuerie dans un établissement hôtelier) et dans la région avoisinante ont eu des retombées défavorables sur les opérations hôtelières du groupe au Maroc.
Le conseil d’administration de NMH anticipe une amélioration des résultats opérationnels en 2014-15 mais estime que les bénéfices nets ne seront pas plus élevés que ceux de 2013-14 en raison, entre autres, des coûts financiers plus importants. Toutefois, le groupe entrevoit des résultats prometteurs pour le début de la prochaine année financière, qui démarre le 1er octobre. « Bookings for the first few months of the next financial year are encouraging and show significant growth over last year. Should the prevailing conditions not deteriorate, the Group should achieve much improved results for the 2015/2016 financial year », indique-t-on. Rappelons que NMH avait terminé l’exercice financier 2013/14 avec des profits après-impôt de Rs 501,6 millions.