Une fin d’année assez particulière pour les clients des hôtels, dont la plupart vivent pour la première fois cette expérience d’être sous les tropiques en plein cyclone. Pas de panique à bord, puisque les hôteliers se sont mis en mode rouge pour veiller à la sécurité des clients. En attendant, des “indoor games” sont privilégiés

Au niveau d’Outrigger, à Bel-Ombre, Emilia D’Hotman, Sales Manager, dit que, hormis des rafales, tous les clients sont dans leurs chambres. « Il ne règne aucune panique. Chacun a plutôt l’esprit curieux de savoir à quoi peut bien ressembler un cyclone. On a élagué les arbres, ce qui est déjà une bonne chose. Pour l’instant, la mer est quelque peu démontée. Comme nos clients sont la plupart des Européens, le mot tempête revient en récurrence. Tout est sous contrôle, on les gâte et ils ont surtout hâte de revoir le soleil et surtout de festoyer en plein air pour l’année », dit-elle.

Même constat auprès de Catherine Capdor, de Maradiva, qui explique que les clients sont surtout logés dans les villas. « Le concept chez nous est différent. Tous les services sont faits en chambres dans les villas. Pour l’instant, il est très venteux, mais tout se passe bien et nous veillons au confort de tout un chacun », indique-t-elle.

Dans un des hôtels de l’est, la Sales Marketing Manager nous évoque la prise en charge des clients à travers un centre de service personnalisé. Elle ajoute : « On leur envoie des lettres en chambre pour leur expliquer qu’en période cyclonique, il y a des règles à respecter comme ne pas s’aventurer en mer et surtout de privilégier des “indoor games”. On a mis en place beaucoup d’activités, des happy hours et des “entertainments”. Notre mission est d’égayer leur journée et leur soirée en attendant de revoir ce sourire sur leur visage, car ils ont tous envie de fêter la nouvelle année à Maurice sous de meilleurs auspices. » Abishek Mauracheea de Salt Of Palmar souhaite, lui, que toutes les consignes soient respectées. « Les activités payantes sont offertes aux clients. On leur offre également des friandises et des “indoor activities” pour qu’ils puissent passer un moment agréable malgré le cyclone. On les encadre de manière à ce qu’ils se sentent chez eux », dit-il.

Idem pour Célina Hardy, des hôtels Attitude, qui explique que tous les protocoles sont respectés dans les hôtels en période cyclonique. « Dès l’avertissement de Classe 3, les clients restent en chambres et on s’assure qu’ils aient un service personnalisé selon leurs attentes, d’autant plus qu’en ce moment, c’est l’année qu’ils attendent de célébrer », explique-t-elle.