Beachcomber Resorts & Hotels prépare l’après COVID-19 et la réouverture de ses huit établissements hôteliers en développant le label sanitaire Safe Place. Cette labellisation est le fruit d’un partenariat avec LIBA, Laboratoire International de Bio-Analyse (Accrédité ISO 17025). Cet exercice comprend procède des audits réguliers inopinés de sécurité alimentaire et d’hygiène en chambre, accompagnés de prélèvements d’échantillons et d’analyse. Dorénavant, ces audits comporteront certaines mesures de contrôle additionnelles.

Pionnier et leader de l’hôtellerie à Maurice, Beachcomber Resorts & Hotels privilégie l’hygiène et la sécurité sanitaire, deux facteurs incontournables, inscrits dans l’ADN du groupe. Avec la certification Safe Place, le groupe franchit une nouvelle étape importante en matière d’exigence sanitaire. Cette démarche a pour objectif de renforcer la protection des clients, ainsi que des artisans, et répondre aux nouvelles attentes en matière de santé, d’hygiène, de sécurité et d’environnement, notamment dans le contexte de la crise sanitaire de COVID-19.

Ce programme de référence préconise le renforcement des pratiques sanitaires dans tous les hôtels Beachcomber. Parmi les nouvelles mesures qui seront mises en oeuvre : le contrôle de santé pour l’ensemble des équipes hôtelières; la présence d’un infirmier ou d’un médecin dans les infirmeries des Resorts ; la mise en oeuvre d’un programme de formation continue sur les mesures de prévention sanitaire pour les artisans ; l’application d’un protocole de nettoyage et de désinfection, en ligne avec les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), incluant des procédures précises relatives au nettoyage en profondeur des zones qui sont les plus fréquemment touchées dans les chambres et des tests PCR du SARS-CoV-2(COVID-19).

Dans le souci de garantir la sécurité sanitaire, Beachcomber redéfinit également le parcours client. Aussi, le port du masque est recommandé dans les situations où la distanciation sociale ne peut être adéquatement respectée. Les tables seront réorganisées dans les restaurants pour limiter les contacts physiques. A cet égard, les services à table et à la carte seront privilégiés aux buffets en libre-service. De nouvelles dispositions sont adoptées dans les spas,avec  les clients devant prendre de douche avant de débuter leur soin. L’accès aux centres de fitness sera limité.

« En tant qu’hôtelier, notre priorité est de veiller à la santé de nos clients et de nos artisans ; cela est d’autant plus que jamais le cas en cette période de pandémie. Ce programme de labellisation sanitaire de nos hôtels, qui est élaboré avec LIBA, nous permettra d’accueillir nos hôtes, ainsi que nos équipes, dans les meilleures conditions et de garantir leur sécurité sanitaire. Il est clair que la sécurité sanitaire sera un enjeu extrêmement important dans le choix d’un hôtel et d’une destination de vacances à l’avenir. Aussi, il est important de mettre en place des dispositifs qui rassurent et mettent en confiance les voyageurs », déclare Gilbert Espitalier-Noël, Chief Executive Officer de Beachcomber Resorts & Hotels dans un communiqué.

Pour sa part, Géraldine Koenig, Chief Officer Operational Excellence, rajoute  « la sécurité sanitaire a toujours été une préoccupation majeure et une exigence chez Beachcomber. Avec ce nouveau Label SAFE PLACE, nous franchissons une nouvelle étape, répondant ainsi aux attentes des clients dans le cadre de la pandémie du Covid-19 ».