Cela fait une trentaine d’années que la princesse Stéphanie de Monaco a foulé pour la première fois le sol de Maurice, sur l’invitation de sir Gaëtan Duval. Elle a eu un attachement pour Maurice au fil des années si bien que la semaine dernière, elle a accepté de parrainer l’École hôtelière SGD d’Ébène.
« Mon attachement à Maurice remonte à une trentaine d’années. C’est grâce à Sir Gaëtan Duval qui m’a fait découvrir, apprécier et aimer ce beau pays, son hospitalité, sa chaleur humaine et sa douceur. C’est un honneur et une fierté de parrainer cette école. Je souhaite une longue et profitable collaboration entre nos deux pays et nos deux écoles hôtelières, celle de Maurice et celle de Monaco », a laissé entendre Stéphanie de Monaco. Pour sa part, Claude Narain, le président du Conseil d’établissement de l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval, a déclaré que ce parrainage venant de la princesse Stéphanie de Monaco est qu’un grand pas vers la consolidation des relations entre Maurice et la principauté de Monaco. Il a aussi indiqué que la participation annuelle au concours du Grand Condor d’Or de la cuisine française dans la principauté de Monaco a permis aux élèves de l’École SGD de montrer leur savoir-faire et maîtrise dans ce domaine, obtenant d’ailleurs en deux occasions la médaille d’or. Ce parrainage, dit-il, « favorisera les échanges entre Maurice et Monaco ».
Vasant Bunwaree, ministre de l’Éducation et des Ressources humaines, a également salué le parrainage, qui dit-il va apporter un cachet spécial et permettre à l’École hôtelière de se positionner comme un centre d’excellence et de faire de Maurice une plaque tournante dans le domaine de la formation et de l’éducation. L’École hôtelière, rappelle-t-il, a signé plusieurs conventions et accords avec des institutions de prestige soit directement, soit à travers les accords de coopération entre gouvernements. L’accord bilatéral qui existe depuis 2004 avec la principauté de Monaco, dit le ministre, a permis à 17 étudiants de l’École SGD de bénéficier d’une formation au Lycée technique et hôtelier de Monte Carlo et dans les hôtels renommés de la principauté. « Les étudiants ont acquis une expérience internationale de qualité qui leur a permis d’accéder à des postes de responsabilité dans l’industrie hôtelière. Sous le même accord, 18 étudiants du Lycée technique et hôtelier de Monte Carlo en BTS Hôtellerie/Restauration sont venus compléter avec succès leur stage de quatre mois dans les hôtels mauriciens ». Pour renforcer cette collaboration entre les deux écoles, l’accord bilatéral, reconduit l’année dernière, prévoit aussi la venue d’enseignants du Lycée technique et hôtelier de Monte Carlo pour dispenser des formations poussées en cuisine, pâtisserie et en sommellerie aux enseignants de l’École SGD et aux autres professionnels mauriciens. « Cette formation de formateurs, couplée avec l’échange d’outils pédagogiques, va aider au perfectionnement des formateurs locaux qui transmettront à leur tour leurs acquis aux étudiants ». Au niveau des formations menant à un diplôme équivalent au BTS en gestion hôtelière, en art culinaire et en tourisme, poursuit Vasant Bunwaree, plus de 300 étudiants sont inscrits en ce moment. « Ce succès, l’École hôtelière le doit surtout à la part belle réservée aux sessions pratiques, ce qui fait que les élèves arrivent à trouver un emploi tout de suite à leur sortie de l’école, ou même avant dans certains cas ».