Presqu’un ménage mauricien sur dix (9,4% des ménages) dispose de revenus en dessous du seuil de pauvreté relative, laissent entrevoir les résultats de la 9e Household Budget Survey réalisée, l’an dernier, par Statistics Mauritius. Ainsi, en 5 ans, le pourcentage de ménages pauvres à Maurice s’est accru par 1,5%, passant de 7,9% en 2006/07 à 9,4% en 2012. Les résultats de cette étude viennent d’être rendus officiels.
Ce 9e Household Budget Survey a été réalisé de janvier à décembre 2012. L’étude visait à déterminer le schéma de consommation des ménages avec pour objectif de remettre à jour le panier des produits et services servant à la détermination de l’indice mensuel des prix à la consommation.
Il en découle, notamment, que l’inégalité des revenus entre les 20% des ménages tout au bas de l’échelle et les 20% tout en haut s’est détériorée. Ainsi, les 20% des  ménages les plus pauvres qui perçevaient, en 2006/07, 6,1% des revenus globaux n’allaient, en 2012, percevoir que 5,4%. Parallèlement, les 20% des ménages les plus riches qui, eux, se partageaient 45,6% des revenus globaux en 2006/07, allaient s’en partager 47,4% en 2012.
En matière de dépenses des ménages, les chiffres travaillés par Statistics Mauritius laissent comprendre qu’elles se sont accrues, en termes absolus, par 20,6% entre la période 2006//07 et 2012 en tenant compte de l’inflation et du rétrécissement du ménage-type moyen. La 9e Household Budget Survey indique, d’autre part, que le pourcentage de ménages pauvres dont les revenus se situent en dessous du seuil de pauvreté relative est passé de 7,9% en 2006/07 à 9,4% en 2012.