La firme chinoise Huawei est partenaire de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) dans l’organisation du Tournoi international qui se tiendra les 24 et 25 août prochain au centre national à Beau-Bassin. Les deux organisations ont tenu un point de presse conjoint hier matin au siège du Comité olympique mauricien (COM) pour présenter le partenariat et l’événement, qui réunira les pays de l’océan Indien.
Dans son discours de circonstance, Ashita Beenessreesingh, présidente de l’AMTT, a souhaité que ce partenariat perdure dans les années à venir. « Nous ne pouvons qu’être fiers de cette louable initiative, tout en étant heureux de voir que votre première association avec le sport a été à travers le tennis de table. »
C’est ainsi que les meilleurs pongistes de la région seront appelés à défendre les couleurs de leurs pays lors de l’édition 2013 de la compétition. « Nous voulons faire de ce regroupement un événement annuel, toujours dans le souci de l’excellence et en visant le niveau africain. »
Rappelant que cette compétition n’est qu’un moyen parmi d’autres de mesurer les forces en présence en pensant aux JIOI 2015 à l’île de La Réunion. « Les joueurs qui fouleront le sol mauricien seront ici pour se faire plaisir et se mesurer dans un esprit de fraternité et de compétition, en attendant de se revoir aux Jeux des îles », a souligné la présidente.
De son côté, Reno Yam, directeur de marketing de Huawei Mauritius, a fait ressortir que l’entreprise est fière de s’associer à une entité telle que l’AMTT. « Comme vous le savez, le tennis de table est le sport national en Chine. Nous pensons donc que c’est un devoir pour nous de promouvoir ce sport à travers le monde. »
La compétition s’annonce très serrée avec la venue de plusieurs joueurs de calibre international. En premier lieu, on retrouvera le Réunionnais Cédric Agathe, vainqueur de l’édition 2012. « Il a confirmé sa présence », note l’entraîneur national, Rajessen Desscann. Cependant, le nombre de Réunionnais n’est pas précisé. Mais on sait que les Seychellois ont également confirmé leur présence. « Maurice et les Seychelles aligneront les équipes qui iront aux Jeux de la CJSOI », a reconnu le coach.
Le programme pour les deux jours a déjà été établi. Samedi, les pongistes seront engagés dans le tournoi par équipes. L’AMTT alignera deux équipes. Mais pour l’instant, les deux formations n’ont pas été dévoilées. « Nous attendrons de voir les forces en présence pour décider qui fera partie de Maurice A et B. »
Cependant, le tournoi individuel devrait laisser la place à des joutes animées. « Même si le tirage au sort ne sera effectué que vendredi prochain à l’arrivée des délégations, on a à peu près une idée des prétendants », avance Rajessen Desscann.
En effet, les Mauriciens Allan Arnachellum et Warren Li Kam Wa, le Réunionnais Cédric Agathe, ou encore les jeunes qui feront les Jeux de la CJSOI en janvier prochain, sont tous des clients potentiels au sacre final. « Il faudra compter avec eux. Mais les surprises peuvent toujours arriver en cours de route. »
Par contre, chez les filles, la cause semble entendue. La Franco-Camerounaise Sarah Hanffou, qui servira de sparring-partner aux sélections en vue des Jeux de la Francophonie, sera la favorite incontestée du simple dames. Par contre, l’AMTT attend toujours la confirmation de l’Algérienne Aniessa Benchora, tenante du titre.
Mais du côté mauricien, on déplore l’absence de Widaad Gukhool, qui prend l’avion ce lundi pour le Sultanat du Brunei où elle ira poursuivre ses études. « Mais Maurice ne manque pas d’atouts, avec Caroline Ramasawmy qui prépare les Jeux de la Francophonie, mais aussi avec Jaisina Newaj ou Isabelle Chowree. »
Rendez-vous donc, à partir de 10h samedi prochain pour la première journée à Beau-Bassin.