JOCKEY: YASHIN EMAMDEE (MCE), ENTRAÎNEUR: HUGUES MAIGROT
PERFORMANCE 2012:173 ENTRÉES, 20 VICTOIRES, 62 PLACÉS
RANG: 8E PRIX REMPORTÉS: RS 4 458 000

20 victoires et 62 accessits pour des gains s’élevant à plus de Rs 4,4M. Tel est le bilan de l’écurie Maigrot la saison dernière. D’emblée on constate qu’elle s’est bien reprise après le cauchemar de 2011 – une année plus tôt elle luttait pour le titre – mais dans son for intérieur, Hugues Maigrot sait pertinemment bien qu’il y avait de la place pour mieux faire. S’il est vrai que certains chevaux n’ont pas été à la hauteur, il est tout aussi vrai de dire que l’écurie n’a pas eu la main heureuse avec ses jockeys et cela s’est amplement vérifié à l’heure du bilan. Le choix de débuter la saison avec MJ Odendaal s’est révélé ne pas être le meilleur tandis que Jérôme Lermyte n’a pas pesé lourd dans la balance.
Cette année, l’état-major de l’écurie Maigrot a décidé de changer de fusil d’épaule en faisant confiance à un fils du sol, en l’occurrence Yashin Emamdee. Le Mauricien a démontré, en fin de saison dernière, qu’il a encore de beaux restes en offrant trois victoires à la bande à Hugues Maigrot. Sa signature n’est qu’une suite logique de la bonne entente qui prévaut entre lui et l’entraîneur.
On note aussi que, contrairement à la saison dernière, l’écurie Maigrot débutera la saison avec cinq nouvelles unités. C’est sans doute Code Rock et Mining Prospect qui retiennent l’attention. Ces deux chevaux ont été achetés dans le but de faire flotter haut les couleurs de l’écurie dans les épreuves phares. D’ailleurs, ils figurent tous deux dans les entrées de la Duchesse qui sera courue le 30 mars prochain. A noter que Code Rock et Mining Prospect appartenaient déjà à MM. Christian Lafraisière et Daniel Basnier en Afrique du Sud.
Quant au noyau de l’écurie, il est resté pratiquement le même. Si Captain’s Key, Lividus, Dynastar, Iwayini et autres Mc Naught seront ceux sur qui reposeront, à première vue, les fondamentaux de l’écurie, il est attendu que les Sands Of Fire, Juan Belmonte, Pageantry ou encore le prometteur Over The Ocean démontrent leur vrai potentiel. Pour leur prêter main forte Summer Recess a été appelé à la rescousse et sort ainsi de sa retraite de même qu’Altelekker qui en intégrant les box de l’écurie Maigrot, en sera à sa troisième destination.
C’est donc avec un effectif plus ou moins homogène de 31 compétiteurs que l’écurie Maigrot débutera la saison 2013. Hugues Maigrot n’étant pas un entraîneur qui bouscule ses chevaux, il va de soi que le début de campagne de la formation qu’il dirige sera un tantinet laborieux. Mais dès que les chevaux atteindront leur vitesse de croisière, on veut croire que cette écurie saura saisir sa chance car en face, l’opposition ne lui fera pas de cadeaux.