Son premier single, I’ll be loving you, connaît un succès inattendu, avec déjà plus de 136,000 téléchargements sur Spotify et un contrat signé avec Sony Music. Valérie Géry, Mauricienne établie en Australie depuis 2007, voit enfin les récompenses de plusieurs années de travail. En attendant de pouvoir présenter en live ce titre aux Mauriciens, elle nous confie son immense bonheur de réaliser enfin un de ses rêves : celui de se faire un nom sur la scène musicale.
Valérie voue un amour sans limite pour le chant. Elle l’avait déjà confié dans un entretien à Scope, en 2012, lors de son passage à Maurice. À cette occasion, elle devait se produire avec ses amis musiciens de Manic City, groupe australien au sein duquel elle menait une carrière comme chanteuse.
Avec la sortie de I’ll be loving you, la chanteuse amorce un tournant dans sa carrière. Son principal objectif est d’atteindre d’autres sommets. “There is still a lot of hard work to be done until I get successful and well known. I hope that one day I will have sell out shows and filled up stadium” pour “faire briller mon pays natal au niveau international”. La Mauricienne n’est pas peu fière d’avoir attiré l’attention de Sony Music Australia qui, lors de la signature du contrat, annonçait : “Sony Music have picked up brand new electro pop artist Valerie this month. She’s on the right track to make the big time.”