Les sombres monarques d’IAM débarquent et étaleront leur pouvoir le samedi 14 octobre à 21 heures au Domaine de Gros Cailloux lors d’un concert unique organisé par BAO Comm.
Le groupe de rap « Made in Marseille » a donc choisi l’île Maurice pour inaugurer sa tournée « L’école du micro d’argent », qui célèbre l’année du vingtième anniversaire du légendaire album éponyme, pour ensuite enchaîner une série de concerts mémoriels autour de cet opus majeur de 1997, à travers la France.
De retour dans les bacs, depuis mars, avec leur huitième opus, Rêvolution, Akhénaton, Shurik’n, Kheops, Kephren et Imhotep, proches de la cinquantaine, incarnent les figures emblématiques de « l’âge d’or » du rap français. « L’École du micro d’argent », troisième opus d’IAM, est sorti dans les bacs le 18 mars 1997. Énorme succès du rap français, qui valut au groupe une reconnaissance mondiale, ce classique intemporel n’a pas pris une ride et est considéré comme l’un des meilleurs disques de rap français.
Devenu disque d’or en 24 heures et vendu aujourd’hui à près de 1,5 million d’exemplaires, autant en France qu’à l’étranger, on peut dire que « L’École du micro d’argent » est le disque qui met tout le monde d’accord (même ceux qui n’écoutent pas de rap).
Avec des influences américaines, telles le Wu Tang Clan, Pete Rock ou encore Mobb Deep, l’album se veut aussi cohérent dans ses textes que dans ses sons. L’album de la consécration est né, proposant, pour la première fois, un rap de subtilité et d’érudition, mais aussi tout un concept derrière avec des références asiatiques et cinématographiques.
Les Mauriciens auront ainsi la chance de voir évoluer le mythique groupe marseillais pour un spectacle qui s’annonce déjà « rêvolutionnaire ». Les billets seront en vente dès le 10 mai en exclusivité chez Otayo à Rs 750 en catégorie 1 et à Rs 1 500 en VIP.