Ian Paterson, l’actuel Director Of Racing du Mauritius Turf Club qui occupait auparavant le poste de Chief Stipe, serait en présence d’une offre pour travailler au Bahreïn. C’est la nouvelle qui a circulé dans l’après-midi de mercredi et il était même question que l’Australien avait soumis sa démission au Mauritius Turf Club. Or, tel n’est pas encore le cas, mais, selon de bonnes sources, cela ne saurait tarder. Ce qu’il faut savoir du Bahreïn, c’est que la saison des courses commence en octobre et se termine en avril de chaque année. La population des chevaux se chiffre à environ 300 unités. Les courses se déroulent à raison d’une fois par semaine et chaque journée comporte six courses, avec un maximum de 9 partants. Des six épreuves, cinq courses sont réservées aux pur-sang et une pour les chevaux arabes.
Sa Majesté le Roi de Bahreïn et les membres de la famille royale ont importé des pur-sang de qualité pour les mélanger à ceux du pays pour améliorer leur qualité. Il faut aussi savoir que nombreux sont les ressortissants du Bahreïn qui sont maintenant attirés par la reproduction, avec l’objectif d’avoir un plus grand nombre de chevaux élevés localement.
Il faut aussi savoir, qu’il y existe deux pistes en gazon mesurant environ 2 400 mètres avec une ligne droite de 1200 mètres et une piste en sable pour l’entraînement.