THE IBL CHALLENGE CUP: Albert Mooney peut l’emporter, même de l’arrière
En prenant lecture de la carte de cette épreuve principale, on trouve d’emblée qu’elle s’annonce bien mouvementée. On serait même tenté de dire que certains établissements seraient tentés de sacrifier un des leurs. Mais comme le board des Racing Stewards veillera au grain, aucun écart de conduite ne sera permis. Il pourrait cependant être trop tard pour sévir alors que la course pourrait avoir été faussée. Ce qui est sûr, c’est qu’au final, ce 1365m pourrait donner droit à un nouveau record du parcours. On pense qu’Albert Mooney est capable de venir au finish sur la distance.
On devrait avoir une petite idée du déroulement de la course dès l’ouverture des stalles, avec le regard dirigé vers Twitter, Eskimo Roll, Seeking Angelo, Albert Mooney, Genuine Leather et, à un degré moindre, Gemmayze Street, qu’on voit plutôt venir de l’arrière en dépit d’avoir hérité de la première ligne.
Twitter n’aura pas d’autre solution que de tenter le bout en bout, surtout qu’il a l’avantage de recevoir du poids de tous ses adversaires. On se souvient que lors de sa dernière tentative, avec 60,5 kg sur le dos, il avait été forcé à sortir de son pas au début de la descente sous l’impulsion de Snappy, avant de céder en ligne droite. Il a le droit d’espérer pouvoir se montrer plus résistant cette fois. Rien ne dit cependant qu’il pourra faire à sa guise en tête de la course avec Eskimo Roll et Seeking Angelo qu’on trouve en mesure de le titiller. Même Genuine Leather pourrait se mêler à la lutte pour le commandement.
On devrait aussi s’intéresser sur les positions des chevaux qui, sur le papier, possèdent les meilleures chances. Casey’s War devrait faire partie de ceux qui pourraient obtenir la meilleure position au départ. On pense qu’il pourra se diriger vers la lice et attendre son heure. Albert Mooney, lui, pourrait être contraint à courir one off. Mais cela ne devrait pas trop le gêner dans le sens où il pourrait courir caché et ne pas se montrer ardent dans le parcours. Au fait, vu l’allure à laquelle sera lancée l’épreuve, il devrait être bien servi par le rythme et avoir le first run pour résister à ses adversaires.
Du côté de l’écurie Gujadhur, on regardera surtout Tandragee, mais il ne faudra pas pour autant éliminer Eskimo Roll, qui peut se surpasser s’il se contente d’une course tranquille. Tandragee, lui, a beaucoup travaillé sa vitesse finale ces dernières semaines. Sa tâche sera de trouver le bon passage sans avoir à contourner le peloton. Il devrait pouvoir animer la ligne droite finale.
L’écurie Maingard aligne aussi Desert Sheik, qui n’avait pas mal fait à ses débuts. Il est malheureusement placé à l’extérieur au départ et son jockey devra se montrer patient pour ne pas anihiler ses chances. On lui aurait préféré une meilleure ligne pour lui accorder une bonne chance. Ce qui fait qu’on choisit Albert Mooney devant Tandragee, Casey’s War et Eskimo Roll pour former le quarté.