Le fait de revenir sur le sprint et de démarrer de la première ligne ont sans nul doute aidé Rock Of Arts à remporter sa première course au Champ de Mars, causant une petite surprise dans cette épreuve principale.
Si on s’appuie sur les déclarations d’après-course de l’entraîneur Vincent Allet, Rock Of Arts avait été confronté à un petit problème qu’il a fallu résoudre pour le retrouver à son meilleur niveau. Ce qui est bon pour son entourage, car il ne faut pas oublier que ce cheval est arrivé à Maurice précédé d’un bonne réputation, mais s’était retrouvé en retrait après deux bonnes courses. C’est sans doute la raison pour laquelle le jockey de l’écurie lui avait préféré Istiqraar, mais si on regarde de près le palmarès de ces deux chevaux pour la présente saison, on trouve quelque peu part illogique cette décision et surtout l’engouement qui s’est créé sur ses chances.
D’autres turfistes ont trouvé que Robbie Burke n’aurait pas dû insister pour empêcher Wieland de prendre les devants. Là encore, on trouve que l’Irlandais avait jugé primordial de trouver une place à la corde et qu’il n’a à aucun moment sollicité sa monture pour conserver la corde. Ce fut Wieland qui fut incapable de prendre les devants et Johnny Geroudis trouva plus juste de reprendre sa monture. Toujours est-il que Censored peut avoir laissé des forces dans la partie initiale.
Twitter, associé à Yashin Emamdee, qui avait remplacé Rye Joorawon indisposé, s’amena dans la descente pour prendre les devants et là, aucun adversaire ne sembla s’inquiéter de cette prise de position car elle était vouée à l’échec. Istiqraar était parvenu à se placer devant Rock Of Arts. Living With Heart courait en dehors alors que Gemmayze Street précédait Seeking Angelo et Bobby Bear.
Censored attendit la ligne droite pour attaquer Twitter. Il revint progressivement sur le meneur avant de le dominer. On prit à ce moment-là conscience de la progression de Rock Of Arts, qui avait trouvé un passage à l’intérieur. Sous la cravache de Vinay Naiko, il accéléra bien pour faire la différence. Ce fut Gemmayze Street qui vint prendre la troisième place devant Bobby Bear. Le jockey de ce dernier donna l’impression d’avoir cessé de monter son cheval et perdit ainsi le bénéfice du deuxième accessit. Gemmayze Street aurait sans doute pu aspirer à mieux. Certes, le cheval dut être retenu à environ 400m de l’arrivée, quand il faillit monter sur les postérieurs de Rock Of Arts, mais on reste sous l’impression que son jockey manqua d’initiative pour le remettre sur le bon pied et il arriva de ce fait tardivement.