Si trois établissements présentent deux chevaux chacun, celui de Patrick Merven paraît le mieux placé pour la victoire avec des partants de choix en Living With Heart et Bobby Bear. Gilbert Rousset aura une belle carte à jouer tactiquement avec les véloces Seeking Angelo et Wieland, tout comme l’écurie Foo Kune qui sera représentée par Twitter et Gemmayze Street et celle d’Allet qui aura pour partants Istiqraar et Rock Of Arts. Ricky Maingard sera le seul à n’avoir qu’un partant, et non des moindres, puisqu’il s’agit de Censored qui reste sur deux bonnes performances sur notre turf.
 Living With Heart a terminé deuxième en trois occasions sur cinq tentatives au Champ de Mars. Lors de la vingtième journée, on peut penser que les 1850m étaient un peu trop longs pour ses réelles aptitudes. Deux semaines plus tard, il avait été retiré pour incapacité physique. Ce fils de Spectrum semble remis si l’on se fie à son galop de mardi. Il revient sur le sprint où il n’a pas été surclassé derrière les convaincants Bulsara et Terminator. De sa troisième ligne, il pourra suivre de très près et bénéficier d’une éventuelle lutte pour le commandement entre Twitter et Wieland avant de prendre de vitesse ses adversaires au démarrage. Ségeon aura intérêt à forcer Seeking Angelo et Istiqraar à son extérieur s’il ne veut pas se retrouver trop en retrait, car ces deux chevaux possèdent un bon pas initial. Il devra toutefois au préalable déborder Rock Of Arts, également véloce, qui s’élancera à son intérieur. Une éventuelle lutte entre ces chevaux servirait les desseins des finisseurs, en l’occurrence, Living With Heart, Censored, Bobby Bear et Gemmayze Street. Le premier nommé sera probablement le mieux placé des trois, ayant hérité de la meilleure ligne. Censored possède également du pas, mais il a hérité d’une ligne extérieure. Ce qui peut rendre sa tâche compliquée avec un départ au 1365m et la présence de false rails à 3m50. Bobby Bear devrait, lui, se contenter d’une course tranquille en retrait. Cet alezan est capable du meilleur lorsqu’il est dans un bon jour. Ce qui semble justement être le cas si l’on se fie à ses derniers galops. Gemmayze Street se manifestera également au finish. Après une bonne tentative lors du neuvième acte, cet élève de Budheswar Gujadhur avait ressombré dans l’anonymat. Il avait surtout fait parler de lui pour la tactique suicidaire employée sur 1600m avec Fausto Durso sur le dos. Il a paru mieux dans sa peau ces derniers jours et un sursaut d’orgueil ne peut être écarté de sa part s’il est patiemment piloté. Dans l’éventualité que Wieland et Istiqraar parviennent à suivre dans le sillage de Twitter côté corde, ils auront leur mot à dire dans l’emballage final. Une belle empoignade est à prévoir. Nous accorderons un léger avantage à Living With Heart devant Censored, tandis que pour les autres places tout reste dans le domaine du possible.