Une deuxième victoire en deux semaines, c’est le pari de Captain’s Cheer et de l’écurie Rousset. On pourrait qualifier cette tentative de osé, mais comme et l’écurie et le cheval connaissent une période faste, rien ne semble pouvoir les arrêter. Le dernier cheval à avoir réussi cet exploit a été The Cardinal, au cours d’une saison 2009 qui l’avait vu consacré cheval de l’année. En fait, l’ancien pensionnaire de l’écurie Fok et entraîné par Budheswar Gujadhur l’avait fait en deux occasions. Avant lui, on se rappelle de Harmony Hill de l’écurie Philippe Henry en 2004. Les feux sont au vert pour Captain’s Cheer, qui aura l’avantage de démarrer avec l’as à la corde. Donc, pas de gros efforts à effectuer pour trouver une position idéale. Pour revenir à sa participation dans cette épreuve principale, il faut souligner qu’il l’avait emporté à son aise lors de la 19e journée et paraissait toujours frais à sa rentrée au paddock. L’écurie Rousset aligne deux autres partants dans cette épreuve pour avoir tous les atouts de son côté, peut-être en cas de défaillance de son petit champion que Johnny Geroudis considère comme un autre Disa Leader. Ces compagnons de box sont Chief Mambo et Hold My Jacket, qui sont tous deux véloces. À bien voir, l’établissement champion tient sans doute à complètement contrôler la course et veiller que ni Modern Monet ni Prince Paseo ne tentent un coup tactique car ce sont les deux seuls autres concurrents capables d’imposer leur rythme. Ainsi, si le représentant de la casaque bleu électrique et écharpe rouge ou celui de l’écurie Allet essaie de réduire l’épreuve à un sprint sur 600m, ils seront contrés soit par Chief Mambo, soit par Hold My Jacket. Des deux, on est en droit de penser que Chief Mambo devrait se retrouver dans la position tête et corde aux abords des 1200m. Et là, s’il n’a pas eu à fournir un gros effort pour se retrouver en tête, la tâche de ses poursuivants, même celle de Captain’s Cheer, deviendra plus compliquée. On fera de lui le principal adversaire du favori. Il ne faudra pas pour autant négliger les chances de Capitaine, qui retrouve un parcours plus adapté à sa façon de courir. Malheureusement, il se trouve placé à l’extérieur de Chief Mambo. On le voit difficilement puiser dans ses réserves pour émousser son finish. Des autres engagés, Rich Strike devra d’abord progresser avant que ses chances ne soient considérées, alors qu’Alvaro pourrait trouver la concurrence et sa mauvaise ligne comme deux gros obstacles difficiles à surmonter. Mais s’il y a un autre aspect de la course qu’il faudra prendre en considération, c’est bien l’état de la piste. Capitaine est certain de bien s’y adapter. Captain’s Cheer n’est pas mal non plus, mais nous pensons que l’élève de Ricky Maingard peut le devancer dans ce secteur. En tête de liste, on retrouve Hold My Jacket. De quoi rendre la course encore plus complexe. Mais on fera néanmoins plus confiance à Captain’s Cheer car il n’a cessé de progresser.
1re course: Léger avantage à Cactus Wolf
The Pet Lovers Association Cup, course réservée aux chevaux figurant dans la fourchette 0-25 sur 1600m, s’inscrit comme une des courses les plus ouvertes de la 20e journée, avec pas moins de sept prétendants à la victoire. La dernière course de Gaudio, dans un lot supérieur, est à mettre aux oubliettes. On se souvient qu’il fut lent au départ et contraint à faire les extérieurs après avoir été ardent. S’il court détendu à l’arrière-garde, comme ce fut le cas lors de sa victoire avec Vikram Sola, il devrait se mêler à la lutte finale. Lyceum est un autre partant sur lequel les turfistes devraient avoir un oeil. La dernière fois, il avait couru nettement en dessous des espérances après avoir triomphé dans un joli style à sa sortie précédente. Il était peut-être dans un off day. Il retrouve l’apprenti avec qui il avait triomphé sur le parcours du jour lors du 9e acte. Avec seulement 56,5 kg sur le dos, il a sa chance. Cactus Wolf profite de sa bonne forme pour revenir à la charge deux semaines seulement après avoir offert à Nitish Oodith la première victoire de sa carrière. Il retrouve ce dernier et partira du numéro un à la corde. Ce qui lui permettra d’avoir une course tranquille en milieu de peloton. Si Oodith le lance au bon moment, il peut doubler la mise, même si l’opposition paraît plus coriace cette fois. Scottish Flag reste sur deux bonnes performances et une troisième reste à sa portée. Parmi les autres partants, Flirt With Fame est capable de mieux faire, d’autant que sa dernière course avait été l’objet d’une interrogation des Racing Stewards. Un terrain mou sera à son avantage. Powder Snow, auteur d’une bonne course lors de la 16e journée sur 1365m, revient sur 1600m. Il a laissé une très bonne impression à l’entraînement mais se trouvera à l’extérieur au départ. Ce qui pourrait le contraindre à courir en épaisseur. À noter que Droplet sera à sa 1re course sous ses nouvelles couleurs et il peut réaliser un truc. On peut s’attendre à une épreuve bien disputée où Cactus Wolf semble capable de récidiver.
2e course: La première de Highland Jet
Même si a priori l’état de la piste sera meilleur au début de la journée, il n’empêche qu’il faudra prendre cet élément en considération. Ainsi, le premier cheval qui retient l’attention est celui de l’écurie Allet Highland Jet, qui a gagné sur une piste lourde en Afrique du Sud. Deuxième derrière Inside Out à sa dernière tentative, il est aligné dans une valeur inférieure. Il faut aussi souligner qu’il portera des oeillères pour la première foi et qu’il s’est imposé en portant ce harnachement dans son pays d’origine. Ainsi, on ne voit pas pourquoi il ne se présentera pas au départ avec une première chance. Il devrait avoir l’occasion de mieux se placer cette fois avant de démontrer sa supériorité dans l’emballage final. Derrière lui, on serait tenté de placer Mdansi, même si ce dernier n’a toujours pas ouvert son palmarès. Sa belle condition physique n’est pas passée inaperçue à l’heure des galops et le choisir vient du fait qu’il a déjà bien fait sur un terrain mou. How Many To Won demeure un autre candidat pour un podium. Son entraîneur a décidé de remplacer les oeillères par des pacifiers. Toutefois, à l’heure où nous mettions sous presse, nous ne pouvions confirmer qu’il courra avec ce harnachement vu que celui-ci est généralement enlevé quand le mauvais état de la piste provoque des jets de boue. Fort Noble a été trop décevant pour qu’on lui fasse confiance, alors que Made Of Money reste une possibilité pour faire partie du quarté en dépit du fait qu’il ne bénéficiera pas de remise cette fois. Au cas où l’état de la piste s’améliore, disons que le pénétromètre affiche 2,9 unités, Highland Jet demeurerait notre favori. Pour la deuxième place, on opterait pour Made Of Money devant How Many To Won et Mdansi.
3e course: Tamworth devra se méfier de Druid’s Moon
Après son succès sur le parcours du jour, avec à la clé un chrono proche du record de la distance, Tamworth est bien placé pour accrocher une troisième victoire d’affilée. Reste qu’il faut prendre en ligne de compte que sa victoire de la 17e journée avait été facilitée par le fait que plusieurs de ses adversaires s’étaient dépensés prématurément et qu’il n’avait eu que Jet Force comme concurrent le plus sérieux. Une fois encore, il devrait se contenter de suivre tranquillement dans son pays avant de passer à la vitesse supérieure. Son adversaire le plus sérieux sera sans nul doute Druid’s Moon car, au contraire de lui, le cheval de l’écurie Maigrot est aligné dans une valeur inférieure. Il aura aussi l’avantage de bénéficier d’une remise de 3 kg et cela peut être le petit plus dont aura besoin Druid’s Moon pour ouvrir son compteur. Reste qu’il devra au préalable surmonter l’obstacle de sa ligne extérieure pour trouver une bonne position dans le parcours. A l’avant, on devrait retrouver soit Winter Weather soit Schecado. On ne peut toutefois être certain de la tactique qu’adoptera Vinay Naiko. Par contre, Schecado aura intérêt à imprimer son rythme sur ce parcours allongé pour avoir les meilleures chances de son côté. Car, même s’il a déjà gagné sur 1850m, sa tenue sur 2100m reste douteuse. L’autre point d’interrogation de cette épreuve est Quickshot vu sa fâcheuse tendance à se montrer ardent. Son jockey du jour aura intérêt à le cacher pour qu’il fasse mieux cette fois, d’autant que l’état de la piste pourrait bien le servir. On peut aussi s’attendre à une meilleure performance de la part de Jive Talking car il possède maintenant trois courses dans les jambes. Forbes, lui, avait mal couru lors de la 15e journée après avoir brillé d’entrée. Espérons que cette mauvaise performance peut être mise sur le compte du syndrome de la seconde course après repos. Mais tout compte fait, ce 2100m devrait se jouer entre Tamworth et Druid’s Moon, avec un léger avantage au premier nommé.
4e course: Noah peut renouer avec le succès
Rien que six partants seront au départ de The IBL Brandactiv Cup sur 1365m. Du lot, deux ont déjà goûté au succès cette saison et ils sont, sur papier, ceux qui possèdent les meilleures chances de renouer avec le succès. Le premier est Noah, qui n’avait pas mal fait à son retour en compétition après avoir contracté une colique. Il avait auparavant gagné sur le même parcours quand il avait devancé Immelman. Avec une très bonne première ligne, il ne devrait pas être trop loin de la tête de la course. Une position tête et corde qui sera occupée par Steel Of Approval, qui reste notre deuxième choix. L’écurie Rousset a choisi d’allouer cette monte à l’apprenti Robby Bheekary pour que leur protégé bénéficie d’une remise de 3 kg. Ce qui est fort bien en soi. Le seul hic est que l’apprenti n’a pas encore brillé quand il s’agit d’imprimer le rythme. Espérons qu’il puisse enfin démontrer qu’il peut tout aussi bien faire quand son cheval se trouve en tête. Dans cette course, il y a un autre cheval rapide, Always A Pleasure, qui se retrouvera toutefois à l’extérieur de la monture de Robby Bheekary. Est-il capable de se montrer plus véloce que le cheval de l’écurie Rousset ? On serait tenté de répondre par la négative, même s’il avait mené le peloton à sa dernière sortie sur le kilomètre. Si jamais tel est le cas, il devra alors se contenter de lutter pour un accessit. Le comportement de Juanfra reste imprévisible dans le sens où il concourra à nouveau sans des fers aux postérieurs. Son adaptation à l’état de la piste pourrait être encore plus difficile. Il n’intéressera que les amateurs de paris spéculatifs. Burberry revient après un bon repos. Il avait dû déclarer forfait lors de la 10e journée pour cause de boiterie. Il retrouve une valeur qui devrait normalement être à sa portée. Son travail à Port-Louis n’est pas passé inaperçu et, une piste détrempée aidant, il paraît capable de venir jouer le trouble-fête. L’écurie Foo Kune aligne la nouvelle unité Zorba’s Dance, un sprinter vainqueur d’une course sur 1000m et qui s’est placé sur 1200m. Ses débuts ont été retardés vu qu’il a pris du temps pour s’acclimater aux conditions locales. À notre avis, il pourrait avoir besoin de cette course pour retrouver les sensations de la compétition car la dernière fois qu’il a couru en Afrique du Sud remonte à septembre dernier.
5e course: Lutte Honour In Gold/Monsieur Dane
Cette course réunit un petit champ mais demeure compétitive car ils sont plusieurs à pouvoir prétendre à la victoire. Monsieur Dane, battu sur 1000m, retrouve un parcours plus approprié. Honour In Gold, qui avait courbé l’échine sur 1850m, a été cette fois raccourci. I’ll Be Back, malchanceux dans la 1re manche du championnat des 4-ans et assez nettement battu dans la 2e manche, revient à la charge sur un parcours réduit. Il y a aussi Legal Maxim, qui vient de briller sur 1600m, et il ne faut pas négliger les chances de Red Lucifer, qui n’a jamais été surclassé, tout comme Strike Again, qui a effectué un bon retour après un petit saignement pulmonaire. La position tête et corde sera importante. Qui de Monsieur Dane ou de Red Lucifer mènera le peloton. Ce dernier se contentera-t-il de trouver une position à la corde et laisser son adversaire direct diriger les opérations ? Cela est possible mais la question posée est s’il pourra le remonter dans l’emballage final. Selon notre analyse, le mieux serait que Red Lucifer soit en tête, même s’il peut aussi venir au finish. Monsieur Dane est aussi capable de bien faire en suivant le meneur de près avant d’accélérer. Il est toutefois bon de souligner qu’il a toujours gagné en faisant la course en tête. Strike Again a déjà montré du pas. Cependant, il se retrouvera à l’extérieur de Red Lucifer et Monsieur Dane, et devrait opter pour la position d’attentiste. Cette tactique sera aussi adoptée par Honour In Gold. On est sous l’intime conviction qu’en dépit du fait que la distance pourrait avoir été trop longue pour ses aptitudes, il l’aurait néanmoins emporté s’il n’avait pas versé à l’intérieur, avec comme résultat que son jockey n’avait pu le soutenir comme il se doit. Dans ce petit champ, il ne devrait normalement pas être contraint à faire complètement l’extérieur dans l’emballage final. I’ll Be Back devrait se placer dans le sillage des chevaux de tête, attendant le moment propice pour essayer de fondre sur eux. Mais on est sous l’impression qu’il a déjà montré ses limites et devrait une fois encore se contenter d’un accessit. Legal Maxim, lui, se retrouvera dans la même position que Honour In Gold, sauf qu’il pourrait être un peu plus en retrait. Pourra-t-il tenir la dragée haute face à Honour In Gold et reprendre Monsieur Dane et Red Lucifer ? Sa tâche ne sera pas facile car le champ qu’il rencontre est meilleur que celui de la 18e journée. Notre choix va en faveur de Honour In Gold.
7e course: True Connection a sa chance
Dans cette épreuve, nous retrouvons des chevaux qui sont alignés dans une valeur inférieure tout comme ceux qui montent de catégorie. A priori, ce sont ceux dont la valeur a été revue à la baisse qui possèdent les meilleures chances. Ces chevaux sont Piece Of Paradise, Final Frontier, Lovesgotaholdofme, Mohican et à un degré moindre L’Homme. Le premier nommé court après son premier succès et n’est pas un modèle de régularité. Il a cependant démontré des signes de progrès à l’entraînement et bénéficiera d’une remise de 3 kg, ce qui n’est pas négligeable. Mais la question d’adaptation à une surface molle doit être tenue en ligne de compte. Final Frontier avait, selon nous, été mal monté ou plutôt la tactique adoptée n’était pas bien inspirée. Il ne doit pas être sorti de son pas en début de course. Lovesgotaholdofme s’est montré en progrès dernièrement et il ne peut être hâtivement écarté. Mohican, lui, a été spécialement entraîné en vue de cette course. Donc, il ne sera pas surprenant de le voir à son meilleur niveau. L’Homme revient d’une boiterie. Il est capable de bien faire, mais il se peut que cette course arrive trop tôt pour lui. Reste Optima Maximo et True Connection. Le représentant de l’écurie Rameshwar Gujadhur demeure imprévisible. Comme il ne s’est pas bien comporté sur un terrain qui est plus mou que dur, il paraît difficile de lui accorder une première chance. La jument True Connection l’avait emporté dans un champ moins relevé et elle retrouve des concurrents mâles plus aguerris à la compétition. Elle donne l’impression d’avoir encore progressé par rapport à la 14e journée. Si elle prend un meilleur départ, elle devrait être exacte au rendez-vous pour bien défendre ses chances. On lui accorde un léger avantage, mais elle devra se méfier de Mohican, capable d’une course de bout en bout, et de Lovesgotaholdofme, qui sera le dark horse de l’épreuve.
8e course: Umhlanga de bout en bout
Uhmlanga avait tenté un coup tactique qui avait été avorté par What A Hit lors de la 15e journée. Il tentera le même coup sans pour autant réduire la course pour mettre ses poursuivants en difficulté car son jockey n’aura pas oublié la réprimande des Racing Stewards à ce sujet. Le plus rapide au départ, on le voit capable de rallier le but en vainqueur et donner une précieuse victoire à son établissement. Derrière lui, on placera Royal Ransom, qui revient dans un lot plus conforme à sa valeur, même s’il n’avait pas démérité à sa dernière tentative. Ballito Boy est capable de réaliser une autre bonne course. Il bénéficiera une nouvelle fois d’une remise mais le rythme de l’épreuve pourrait jouer contre lui cette fois. Il demeure néanmoins un candidat pour la victoire. Pour le quarté, nous avons ajouté What Price, qui sera à l’aise si la piste demeure collante.