Il a fallu attendre sa sixième sortie chez nous pour le voir passer le but en vainqueur. Précédé d’une bonne réputation, Rock Of Arts est enfin parvenu à évoluer sur sa vraie valeur pour s’imposer dans un style on ne peut plus plaisant. Il devient ainsi le premier nouveau de son établissement à s’imposer cette saison tout en offrant à Vinay Naiko sa deuxième course phare cette année après le Supertote Golden Trophy. Cette journée a aussi été l’occasion pour Jeanot Bardottier et l’écurie Perdrau d’ajouter deux autres victoires à leur compteur avec les outsiders Nordic Warrior (19/1) et Southern Heights (13/1). Il en fut de même pour Cédric Ségeon et l’écurie Merven avec Fort Noble (13/1) et Kruger Rand (8/1) tandis que les Britanniques Richard Mullen et Darryl Holland s’offrirent une victoire chacun avec les bien cotés Cula et Zambezi Torrent respectivement. Quant à Sherman Brown, il n’a pas mis longtemps pour s’illustrer pour le compte de son nouvel employeur lorsqu’il mena l’outsider Ryder Cup à bon port dans ce qui constituait seulement sa cinquième monte depuis son retour au Champ de Mars.
Il nous est arrivé avec une bonne réputation mais il n’a jamais pu justifier la confiance placée en lui. Si son début de carrière mauricienne fut prometteur, en revanche ses deux dernières courses avaient laissé ses partisans sur leur faim. Dimanche dernier a été l’occasion pour Rock Of Arts de mettre en lumière son vrai potentiel dans un style qui en appellera certainement d’autres.
À la surprise générale, ce fut Rock Of Arts, Censored et Wieland qui eurent la meilleure mise en action alors qu’on s’attendait que Twitter bondisse de sa stalle pour se porter en tête. Sollicité à fond par Luke Currie, Istiqraar se mit également de la partie mais fut vite débordé par Censored qui se plaça dans la position tête et corde. À l’extérieur de ce dernier on retrouva Wieland qu’il fit travailler sur environ 400 mètres, en troisième position se trouvait Twitter, arrivèrent ensuite Istiqraar, Rock Of Arts, Living With Heart, à son extérieur Gemmayze Street, tandis que Bobby Bear et Seeking Angelo couraient pratiquement sur la même ligne en queue du peloton. Wieland ne put jamais trouver les barres et fut contraint de courir le nez au vent sur tout le parcours. Ce qui explique quelque part sa très mauvaise prestation.
Emamdee tira avantage de la descente pour filer les rênes à Twitter qui n’eut aucun mal à ravir le commandement à Censored. En ce faisant, la doublure de l’écurie Foo Kune insuffla encore plus de rythme à l’épreuve. Le premier à se retrouver en difficultés fut Living With Heart sur lequel Cédric Ségeon fut déjà à l’ouvrage au 600m. Seeking Angelo tenta de prendre son sillage tandis que les autres attendirent la dernière ligne droite pour se manifester.
Twitter négocia l’ultime courbe en vainqueur. Monté au bras par Currie, Istiqraar avait des difficultés à rester au contact au contraire de son compagnon d’écurie Rock Of Arts qui donna l’impression d’en avoir plein sous les sabots avec Vinay Naiko pratiquement debout sur sa monture.
Twitter se montra accrocheur en début de ligne droite avant de jeter l’éponge face à Censored. À peine celui-ci eut-il le temps de mettre le nez à la fenêtre qu’il se fit dominer à son tour par Rocks Of Arts qui fit grosse impression le long des barres intérieures. Bien soutenu par Vinay Naiko, la doublure de l’écurie Allet sortit un joli coup de rein pour s’en aller gagner dans un joli style devant Censored qui ne démérita point. Il a sans doute payé l’effort fourni dans la partie initiale  pour garder sa ligne face à Wieland. Belle lutte opposant Gemmayze Street à Bobby Bear pour le deuxième accessit avec le dernier mot revenant à la monture de Brown. La déception est certainement venue de Living With Heart qui ne put à aucun moment faire sentir sa présence. Rock Of Arts boucla les 1365m dans le bon temps de 1.21.89 alors que la lice était placée à 3m50.