La 25e journée n’a pas eu lieu dans son intégralité, avec le mauvais temps qui a prévalu sur la capitale en ce samedi après-midi. Seulement cinq des neuf courses au programme ont pu être disputées, les troisième, quatrième et cinquième dans des conditions exécrables. Au vu des conditions climatiques qui prévalaient à l’issue de la cinquième épreuve, le Mauritius Turf Club n’a eu d’autre choix que d’annuler les quatre dernières épreuves de la journée. Deux de celles-là, à savoir The IBL Challenge Cup, l’attraction phare de ce 25e acte et The Brandactiv Cup, ont été reprogrammées pour la 26e journée qui se tiendra ce dimanche 31 août.
Avec les pluies qui se sont abattues sur la capitale dans la nuit de vendredi à samedi, cette 25e journée ne s’annonçait guère sous les meilleurs auspices avec le pénétromètre affichant 3.1 unités avant même le coup d’envoi de la journée. Si les deux premières épreuves furent disputées dans des conditions plutôt correctes, tel ne fut pas le cas pour les épreuves suivantes avec le pénétromètre affichant 3.2 unités. Si, dans un premier temps, il fut convenu de poursuivre la journée, avec la constante détérioriation du temps et de la piste, les Racing Stewards, après avoir consulté entraîneurs et jockeys, décidèrent d’annuler les quatres dernières épreuves. Des cinq courses qui ont pu être disputées, deux sont allées à l’écurie Maingard et deux à l’écurie Rousset tandis que la première fut enlevée par l’écurie Gujadhur avec Sylvester.
Quelque peu discrète ces derniers temps, l’écurie Rousset, qui avait des engagements valables lors de cette journée a mis à son actif un beau doublé signé Millenimesta et le grandissime favori Polar Royale dans la cinquième course. Si le premier nommé s’est montré très entreprenant par piste lourde, en revanche Polar Royale a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout d’un Kalinago qui a misé sur des circonstances exceptionnelles pour piéger des adversaires qui, sur le papier, lui sont largement supérieurs. Si ce doublé ne change en rien le classement du champion en titre qui reste scotché à la troisième place, en revanche il lui permet de reprendre du terrain sur Gujadhur  qui n’a eu que la victoire de Sylvester à se mettre sous la dent alors que théoriquement, elle avait de belles cartes à abattre.
Tout aussi discrète, l’écurie Maingard s’est aussi offert un beau doublé avec le favori Captains Bounty et l’outsider Count Emmanuale, tous deux pilotés par Jeanot Bardottier. Avec 16 victoires, ce dernier reprend la main sur Rye Joorawon au classement des jockeys mauriciens dans un chassé-croisé qui pourrait durer jusqu’à l’ultime journée.
Au général, c’est Johnny Geroudis qui, à la faveur de son doublé, a ravi le fauteuil de leader à Derreck David avec 23 victoires. Il devance d’une victoire l’ancienne cravache de l’écurie Foo Kune et prend ses distances sur la paire Cédric Ségeon-Robbie Burke qui se trouve au niveau des 18 victoires. À noter que l’Irlandais reprendra du service ce dimanche après avoir purgé ses 4 semaines de suspension.
L’écurie Foo Kune, qui peut désormais compter sur un jockey attitré en la personne de Sherman Brown, reste solide aux commandes avec pratiquement un million de roupies d’avance sur son plus proche poursuivant Gujadhur. Avec la course principale de la 25e journée reprogrammée pour ce dimanche, Gujadhur voire Rousset voudront bien réduire l’écart qui les séparent du leader à une semaine du Ruban Bleu.